» » » 17.000 panneaux solaires sur le toit d'une usine Michelin

17.000 panneaux solaires sur le toit d'une usine Michelin

Panneaux solairesMichelin a inauguré le 23 septembre 2011 à son usine de Blavozy, près du Puy-en-Velay (43), l’installation par EDF Energies Nouvelles d’une des plus grandes surfaces de panneaux photovoltaïques sur site industriel en France. L’usine devient ainsi le sixième site de Michelin en Europe à se doter de panneaux photovoltaïques, et le premier en France.

Plus de 3 hectares de toiture, soit les trois-quarts du toit de l’usine, ont été mis à disposition d’EDF Energie Nouvelles par Michelin pour installer 17.000 panneaux solaires et exploiter l’énergie générée, et ce pour une durée de vingt ans. Baptisé “Puy Solaire”, ce projet citoyen permet de produire plus de 3000 mégawatts heure d’énergie propre par an, soit l’équivalent du besoin en électricité annuel d’environ 1.200 foyers. Chaque année, ce sont ainsi environ 300 tonnes de CO21 en moins qui seront rejetées dans l’air grâce à ce dispositif.

“La démarche de Michelin en faveur du Développement Durable, intitulée Performance et Responsabilité Michelin, s’efforce notamment de réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère. L’application de cette démarche sur le Site du Puy en Velay démontre qu’écologie et économie peuvent se marier parfaitement grâce à des techniques innovantes”, a déclaré Michel Rollier, gérant du groupe Michelin.

Le groupe Michelin mène ainsi une politique volontariste en faveur des énergies renouvelables. D’ores et déjà, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur quatre sites Michelin en Allemagne et un site industriel en Espagne. Au total, ce sont 13.000 mégawatts/heure par an qui sont produits par ces panneaux solaires. Par ailleurs, deux éoliennes sont en service sur le site Michelin en Ecosse, tandis qu’une autre verra le jour en 2012 en Irlande du Nord. Les dispositifs de génération d’énergie renouvelables sur les sites Michelin permettent en tout d’éviter l’émission de 24.000 tonnes de CO2. Par ailleurs, des chaudières biomasse ont été installées sur les sites de Cholet et de Bourges fin 2010 et devraient permettre d’économiser 19.000 tonnes supplémentaires de CO2 par an.

L’usine de Blavozy produit des pneumatiques pour des engins de génie civil et emploie 700 personnes. Elle est certifiée ISO 140001 depuis 2003 et recycle 100% de ses déchets.

Source: Communiqué de presse du 23 septembre 2011 du Groupe Michelin

3 réponses

  1. Belle initiative du groupe Michelin!

  2. Ce type d’iniciatives sont de plus en plus entreprises par des sociétés de construction de bâtiments industriels. Parier sur le développement durable c’est un investissement rentable de future dont le but c’est d’économiser l’énergie. Cela se fait que les constructions soient efficaces et respectueuses de l’environnement.

  3. blog
    | Répondre

    Vous êtes un homme bon!

Répondre