» » » AFNOR et ADEME poursuivent leur collaboration

AFNOR et ADEME poursuivent leur collaboration

AFNOR et ADEME poursuivent leur collaborationAujourd’hui, un défi de taille est à relever: la transition vers une économie durable. C’est l’un des objectifs du Grenelle de l’environnement qui passe notamment par une plus forte collaboration entre tous les acteurs concernés pour favoriser la normalisation.

Dans ce contexte, Philippe Van de Maele, Président de l’ADEME, et Olivier Peyrat, Directeur général du groupe AFNOR, viennent de renouveler un accord-cadre, pour une durée de trois ans.


Un bilan très positif !


Depuis la signature du 1er accord en 2005, l’ADEME a fortement contribué aux actions autour de la normalisation, de la codification des écogestes et des démarches bénéfiques pour l’environnement. Aujourd’hui, le nouvel accord s’inscrit dans la continuité d’actions conjointes déjà réalisées entre AFNOR et l’ADEME pour renforcer la prise en compte des impératifs environnementaux dans les processus de normalisation. Il intègre une meilleure définition des orientations stratégiques à suivre et une plus grande adéquation avec les préoccupations sociales actuelles. L’objectif étant de suivre et de diffuser de bonnes pratiques pour préserver notre environnement.

Depuis 2005, deux grands projets ont été réalisés :

  • L’ADEME et AFNOR animent une plate-forme, lieu d’échanges entre les acteurs concernés par l’affichage environnemental des produits de grande consommation (suite à une proposition émanant du Grenelle de l’environnement – comité opérationnel 23). Ce travail initié en avril 2008 a abouti quatre mois plus tard à un référentiel des bonnes pratiques en la matière. Depuis, les travaux se poursuivent dans le cadre de différents groupes sectoriels qui doivent permettre d’établir les règles de base pour calculer les impacts environnementaux de chaque catégorie de produits de grande consommation.
  • L’ADEME et AFNOR contribuent aux travaux de normalisation dans le domaine de l’efficacité énergétique, du management de l’énergie et des énergies renouvelables, tant au niveau européen (CEN/CENELEC) qu’international (ISO). Dans cet objectif, elles pilotent le Forum Sectoriel Européen de Management de l’Energie (SFEM) qui rassemble des experts européens des secteurs de l’énergie, de l’industrie, de la construction, du transport, de l’environnement et des services. Ce forum est à l’origine de la nouvelle norme européenne sur les systèmes de Management de l’Energie (NF EN 16001) parue en juillet 2009, dont s’inspire très largement la future norme internationale ISO 50001.

L’ADEME et AFNOR conviennent de poursuivre leur coopération dans les domaines de l’énergie, la qualité de l’air, le management environnemental, les déchets, les sols et les éco-technologies selon 2 axes :

  1. les réflexions stratégiques, les études de faisabilité, la mobilisation d’acteurs et l’élaboration rapide de documents à consensus restreint
  2. les travaux de normalisation


Qu’est-ce que la normalisation ?


La normalisation constitue un puissant outil d’évolution, de valorisation et de diffusion des pratiques environnementales des acteurs économiques, en leur fournissant des référentiels reconnus et praticables.

Réalisés en concertation par différents experts, dans l’objectif de faire consensus, les travaux de normalisation permettent d’asseoir, d’améliorer voire de réorienter les approches proposées par les uns ou les autres, au travers d’échanges et d’explicitation des attentes et des contraintes de chacun. La normalisation est également un important levier pour promouvoir les concepts et pratiques nationales au niveau européen ou international.


La normalisation, puissant outil d’évolution et de promotion des pratiques environnementales

Depuis de nombreuses années, l’ADEME est activement impliquée dans les travaux de normalisation d’AFNOR que ce soit sur l’énergie, les déchets, les sols, le management environnemental… Elle y contribue de façon importante en identifiant très en amont les besoins du marché et en finançant des recherches pré-normatives. A l’issue de ces études, des travaux de normalisation peuvent ainsi être lancés afin de consolider les savoirs des experts regroupés au sein de commissions de normalisation.

L’ADEME a ainsi soutenu les programmes de normalisation de l’énergie, de la surveillance de la qualité de l’air, de la haute qualité environnementale, de l’activité des professionnels de dépollution des sols ou encore du management environnemental.


La certification environnementale, un gage de qualité

L’ADEME soutient activement la valorisation des pratiques et des produits plus respectueux de l’environnement. Soutien technique du Comité Français des Ecolabels, elle s’implique dans le développement de la marque NF Environnement, l’écolabel national officiel qui apporte la double garantie Qualité et Environnement. L’écolabel européen (certification écologique officielle européenne, gérée et délivrée en France par AFNOR Certification) bénéficie lui aussi du soutien de l’ADEME, notamment en terme de communication.


Vous pouvez télécharger le communiqué de presse de l’ADEME au format PDF, “Environnement et normalisation, AFNOR et l’ADEME poursuivent leur collaboration“, en cliquant sur le lien précédent.

3 réponses

  1. olivier
    | Répondre

    salut à tous,

    un conseil français de la construction durable voit le jour associé au World green council de Toronto. il regroupe les principaux acteurs de la certification et de l’évaluation de la construction durable : (ADEME, CSTB, AFNOR, QUALITEL, …

    une autre vue de la chose est que ce conseil a été créé (ou choisi) à partir de(s) initiative(s) de l’ifpeb (institut français pour la performance énergétique des bâtiments)qui comprend comme membres: Caisse d’épargne, Immochan, Segece Klepierre, Auchan, Leroy Merlin, Bouygues Construction, Eiffage, EDF, GDF Suef, Gaz de Bordeaux, et comme partenaires : l’association française des chambres de commerce et d’industrie (ACFCI) l’association CDPEA, l’association Promodul et la CCI de Bordeaux.

    ceci est a suivre, il est donné une visibilité internationale à un “petit” groupe d’acteurs.
    d’autre info, je suis preneur
    olivier

  2. Olivier_49
    | Répondre

    Bientôt une norme internationale pour le développement durable : Norme ISO 26000
    Cette future norme internationale vise à faire appliquer des principes de développement durable à tous types d’organisations : entreprises, collectivités territoriales, syndicats, associations…
    Cette nouvelle norme propose des méthodes concrètes afin que les organisations assument leur impact sur la société et l’environnement. http://www.afnor.org/groupe/espace-presse/les-communiques-de-presse/2010/fevrier-2010/une-grande-avancee-pour-la-responsabilite-societale-le-projet-de-la-future-norme-internationale-iso-26000-est-approuve

  3. olivier_49
    | Répondre

    Pour en savoir plus sur cette nouvelle norme : ISO 26000 Responsabilité Sociétale :
    – Télécharger gratuitement le mini-guide AFNOR ISO 26000 “Responsabilité Sociétale – Développement Durable” : http://bit.ly/dgrSum
    – Plus d’information sur ce sujet et pour télécharger gratuitement le projet de la norme : http://www.afnor.org/index.php//profils/centre-d-interet/developpement-durable

Répondre