» » » Une centrale solaire géante dans le Sahara?

Une centrale solaire géante dans le Sahara?

Desertec: une centrale solaire géante dans le Sahara?12 entreprises, majoritairement allemandes, ont signé le 13 juillet à Munich un protocole d’accord en vue de créer un bureau d’études DESERTEC Industrial Initiative (DII).

Cette initiative a pour objet l’analyse et la mise en place d’un cadre technique, économique, politique, social et écologique en faveur d’une production d’énergie sans émission de CO2 dans les déserts d’Afrique du Nord. Le concept DESERTEC conçu et réalisé par l’initiative TREC du Club de Rome décrit les perspectives d’un approvisionnement électrique durable pour toutes les régions du monde avec accès au potentiel énergétique des déserts.

Les sociétés fondatrices de la DESERTEC Industrial Initiative, principalement concentrées en Europe, au Proche-Orient et en Afrique du Nord (MENA), sont les suivantes:


Centrale solaireLes entreprises ont l’intention de créer un bureau d’études spécialisé dont fera également partie la Fondation DESERTEC. L’accord a été signé en présence de hauts représentants politiques allemands et étrangers.

Parmi les principaux objectifs de la DESERTEC Industrial Initiative, figure l’élaboration de plans d’exploitation concrets et des projets de financement associés, ainsi que le lancement des préparatifs industriels pour la construction d’un grand nombre de centrales solaires thermiques interconnectées et réparties dans toute la région MENA. Le but fixé est de produire suffisamment d’énergie pour couvrir environ 15 % des besoins en électricité de l’Europe et une part considérable des besoins en électricité des pays producteurs. Toutes les activités de la DESERTEC Industrial Initiative sont orientées vers l’élaboration de plans d’investissement réalisables dans un délai de 3 ans suivant sa création. Cette très nette concentration sur l’implémentation est ancrée dans les principes de la DESERTEC Industrial Initiative que reconnaissent toutes les futures entreprises associées à cette initiative.


Outre les perspectives commerciales s’offrant aux entreprises, il faut noter d’autres potentiels économiques, écologiques et sociétaux liés à ce projet :

  • Une sécurité énergétique renforcée dans les pays EUMENA
  • Des perspectives de croissance et de développement pour la région MENA grâce aux énormes investissements réalisés par les investisseurs privés
  • Une garantie du futur approvisionnement en eau potable dans les pays MENA grâce à l’utilisation du surplus d’énergie dans des usines de dessalement d’eau de mer
  • Une réduction des émissions de carbone et, donc, une contribution non négligeable pour soutenir les objectifs de protection du climat de l’Union européenne et du Gouvernement allemand

Le bureau d’études spécialisé DESERTEC Industrial Initiative sera fondé au plus tard le 31 octobre 2009 sous forme de GmbH (Sarl) régie par le droit allemand. Une fois créé, il pourra être rejoint par d’autres entreprises. La DESERTEC Industrial Initiative souhaite internationaliser le cercle de ses associés.


Les représentants des entreprises et institutions internationales impliquées ont déclaré à propos de cette initiative commune :

Son Altesse Royale le Prince Hassan bin Talal de Jordanie
« Les partenariats qui se formeront à travers les régions grâce au projet DESERTEC vont ouvrir un nouveau chapitre dans les relations entre les peuples de l’Union européenne, de l’Asie occidentale et de l’Afrique du Nord. »

Dr. Gerhard Knies, Président du conseil d’administration de la Fondation DESERTEC
« La création de DESERTEC Industrial Initiative est une étape clé dans le projet de la Fondation DESERTEC concernant la sécurité énergétique, aquatique et climatique, au niveau mondial. »

Max Schön, Président de l’association allemande du Club de Rome
« La création de DESERTEC Industrial Initiative est un très grand pas de l’industrie permettant de garantir durablement les bases vitales de l’humanité. »

Dr. Joachim Schneider, membre du Directoire d’ABB AG

« ABB a développé la technologie des lignes de transmission en courant continu haute tension pour connecter les réseaux d’électricité et rendre exploitables les énergies renouvelables. La protection du climat a besoin de technologies innovantes. »

Santiago Seage, Président du Directoire d’ABENGOA Solar

« Aujourd’hui, nous construisons en Algérie la première centrale thermo-solaire à cycle combiné intégré (technologie ISCC) privée et au Maroc la plus grande centrale solaire à cycle intégré publique de toute la région. Notre expérience nous permettra d’apporter une contribution significative à la réussite de DESERTEC. »

Malik Rebrab, Président du Directoire de Cevital

« Il est temps que chacun s’implique dans la protection du climat, afin que les futures générations disposent des mêmes conditions de vie que nous. C’est la raison pour laquelle nous croyons que cette initiative peut donner beaucoup de nouvelles impulsions à la région EUMENA. »

Caio Koch-Weser, Vice-président de la Deutsche Bank

« Nous sommes heureux de participer à la DESERTEC Industrial Initiative et d’avoir la possibilité d’étudier avec nos partenaires la faisabilité de ce projet révolutionnaire. Cette initiative montre dans quelles dimensions et à quelle échelle on doit penser si l’on veut relever les défis liés au changement climatique, tant sur le plan écologique que sur le plan économique. »

Dr. Hervé Touati, membre de la Direction d’E.ON Climate & Renewables

« E.ON est convaincu que l’avenir appartient à la technologie solaire à long terme. Nous partageons la vision de DESERTEC basée sur l’exploitation de l’énergie solaire à grande échelle pour couvrir les besoins énergétiques de l’Europe et des pays africains. Pour rendre possible cette grande idée, nous soutenons pleinement l’initiative. En dehors de cela, E.ON ne cesse d’accroître son engagement dans le domaine de l’électricité solaire, et surtout aussi dans le domaine des centrales solaires thermiques, telles qu’elles sont prévues dans l’initiative DESERTEC d’approvisionnement en énergie. »

Peter Rieck, Vice-président du Directoire de HSH Nordbank

« Dans le domaine des énergies renouvelables, très important également pour notre région, HSH Nordbank a une position de leader dans les financements de projets. Nous apportons bien volontiers à DII notre savoir-faire en matière de financement. »

Dr. Wolfgang Knothe, Directeur de MAN Solar Millennium et membre du Conseil d’administration de Solar Millennium AG

« DESERTEC est à la fois une initiative très intéressante et un grand défi sur lequel cela vaut la peine de travailler. Nos ingénieurs hautement qualifiés et nos commerciaux relèvent déjà ce défi en réalisant de grandes centrales thermiques solaires dans la région méditerranéenne. »

Dr. Torsten Jeworrek, membre du Directoire de la Münchener Rück

« Nous poursuivons un projet visionnaire. S’il réussit, nous aurons apporté une très grande contribution à la lutte contre le changement climatique. Le potentiel écologique et économique est énorme. Nous ferons tout notre possible pour que cette vision devienne une réalité. Merci beaucoup à tous ceux qui nous apportent déjà un soutien vigoureux. »

Jürgen Wild, Président de la Direction de M+W Zander Group

« Leader, au niveau international, de la construction d’installations complexes dans le domaine de la photovoltaïque et de la technologie solaire, nous appuyons fortement cette initiative stratégique de l’économie. De notre point de vue, la DII ne peut être qu’une grande réussite. »

Dr. Frank-Detlef Drake, Directeur de la Recherche et du Développement chez RWE AG

« Le concept DESERTEC est une vision fascinante. Nous allons apporter les compétences de RWE en matière d’énergie et étudier avec nos partenaires quand et comment le concept peut être réalisé. »

Pr. Dr.-Ing. Udo Ungeheuer, Président du Directoire de SCHOTT AG

« Le composant clé de la technologie des capteurs cylindro-paraboliques est le tube récepteur de SCHOTT. Depuis des dizaines d‘années, nos produits sont utilisés dans ces centrales électriques. »

Dr. René Umlauft, Directeur de la Division Renewable Energy chez SIEMENS Energy

« DESERTEC peut contribuer de manière essentielle à un approvisionnement énergétique durable. Avec son large portefeuille environnement, Siemens est le partenaire technologique adéquat pour ce projet visionnaire. »

Desertec

2 réponses

  1. salah
    | Répondre

    Bonjour
    Comme vous tous,je suis citoyen du monde, je vous remercie vivement pour tout ce que vous faites, afin de préserver l’avenir de la terre, notre maison et celle des futures générations.
    BRAVO DESERTEC la verte et bonne réussite.
    Salah.

  2. Mille&Une
    | Répondre

    La joint-venture entre Total, Abengoa Solar et Masdar (future éco-ville d’Abou Dhabi), va construire ” Shams 1 “, la plus grande centrale solaire concentrée au monde (couvrira une surface de 2,5 kilomètres carrés et sera dotée d’une capacité de plus de cent mégawatts grâce à un champ solaire constitué de 768 miroirs paraboliques), et la première de ce type au Moyen-Orient.
    Abou Dhabi s’est fixé de produire 7 % d’énergie renouvelable d’ici à 2020.

Répondre