» » Chauffage électrique : quels sont les différents types de radiateurs électriques et comment choisir ?

Chauffage électrique : quels sont les différents types de radiateurs électriques et comment choisir ?

Confort et économie d’énergie c’est possible… car les radiateurs électriques ont évolué, mais comment fonctionnent-ils ? Quels sont ceux qui offrent les meilleures performances ?

Le temps des convecteurs de première génération est révolu ! Le chauffage électrique nouvelle génération n’assèche pas l’air et empêche les variations brutales de températures. On peut désormais se chauffer avec un chauffage électrique et se garantir d’un confort thermique optimal tout en économisant de l’énergie.

Qu’est-ce qu’un convecteur ?

Fonctionnement d'un convecteur
Fonctionnement d’un convecteur

Les convecteurs sont le type de chauffage électrique le plus ancien et donc le moins performant en comparaison avec les chauffages nouvelle génération. Et pourtant, les convecteurs représentent encore plus de la moitié des chauffages électriques installés dans les habitations, bien qu’ils ne répondent plus aux attentes des utilisateurs en matière de confort thermique et économies d’énergie. En effet, les convecteurs assèchent l’air intérieur et la température dans les pièces n’est ni stable, ni homogène. Le prix d’un convecteur reste abordable et s’élève en moyenne de 80 à 280 € TTC.

Comme son nom l’indique, le convecteur fonctionne uniquement par convection, c’est-à-dire que la chaleur est transportée grâce aux mouvements de l’air. Le convecteur « aspire » l’air froid ambiant par sa partie inférieure et le réchauffe de l’intérieur grâce à une résistance électrique. Une fois que l’air atteint la température désirée, il est renvoyé dans la pièce par la grille frontale du convecteur.

C’est donc un appareil à forte consommation électrique, qui convient mieux à une maison correctement isolée. Très coûteux pour une utilisation à l’année, il serait plus judicieux de le réserver pour une résidence secondaire.

Qu’est-ce qu’un panneau électrique rayonnant ?

Les panneaux électriques rayonnants sont plus modernes que les convecteurs. Pour chauffer l’air intérieur ils procèdent par convection (même principe que les convecteurs) mais aussi par rayonnement. Le mécanisme des panneaux rayonnants produit un rayonnement infra-rouge (comme le soleil) qui chauffe les murs, les corps et les meubles. Une fois chauffés, ces éléments chauffent la pièce à leur tour.

Ce type de chauffage procure une sensation de chaleur plus confortable que les convecteurs et diffuse une température homogène dans toute la pièce. Toutefois, ce mode de chauffage est plutôt imposant car il requiert une grande surface de chauffe pour que son rayonnement soit efficace, de plus, les éléments de grande taille placés à moins de 60cm du panneau rayonnant bloquent son rayonnement et l’empêchent de chauffer efficacement. Pour s’assurer d’avoir un appareil performant, il faut compter au moins 200 €.

Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ?

Le radiateur à inertie est le radiateur électrique le plus performant. Ce type de chauffage électrique assure le confort thermique des utilisateurs : il empêche les variations brutales de températures, garantit un chauffage homogène, n’assèche pas l’air, ne déplace pas de poussières et ne nécessite pas d’entretien. Il assure également des économies d’énergie : le radiateur à inertie continue de diffuser de la chaleur même éteint, on peut donc couper son alimentation et ne plus consommer d’énergie, tout en continuant à profiter de son chauffage.

Il existe plusieurs types de radiateurs à inertie, leur différence majeure demeure dans le cœur de chauffe, élément qui permet d’accumuler la chaleur. Bien que leur principe de fonctionnement soit le même, leurs performances peuvent varier :

  • Le radiateur à inertie sèche : le cœur de chauffe est composé de matériaux réfractaires (céramique, granit, pierre de lave) ou métalliques (blocs de fonte, d’aluminium…). Les matériaux réfractaires sont plus performants car ils possèdent une forte inertie et résistent à des températures très élevées. A l’inverse, les matériaux d’origine métallique sont conducteurs et conservent moins bien la chaleur.
  • Le radiateur à inertie fluide : le cœur de chauffe est un liquide caloporteur, le plus souvent un mélange à base de glycol, qui tourne en circuit fermé dans l’appareil. Ce chauffage est habituellement moins performant que le radiateur à inertie sèche.
  • Le radiateur à chaleur douce : combine les deux systèmes précédents en un seul appareil.
  • Le radiateur à bain d’huile : emploie également un liquide caloporteur mais est monté sur roulette, donc facilement déplaçable.

On parle de radiateurs à inertie car ils ont pour caractéristique d’emmagasiner la chaleur dans le cœur de chauffe (grâce à une résistance) et de la rediffuser de manière constante même si les radiateurs sont éteints. Selon le modèle, le prix d’achat d’un radiateur à inertie se situe entre 400 et 1 500 €.

Les radiateurs à inertie fonctionnent par rayonnement mais pas seulement pour certains. En effet, il est possible de trouver des solutions mixant les trois types de chauffage. Par exemple la société Aterno propose des radiateurs à inertie avec un cœur de chauffe en brique réfractaire qui combinent les 3 modes de fonctionnement (convection, rayonnement et accumulation). Doté d’un des systèmes de régulation les plus performants, ce radiateur triple action permet de réaliser des économies tout en garantissant un confort thermique optimal.

6 réponses

  1. Bonjour,
    Excellent article! Aujourd’hui le choix est large en matière de systèmes de chauffage et c’est tant mieux pour notre confort, porte-feuille et aussi pour l’environnement. Excellente continuation!

  2. […] n’est pas pour autant la fin du chauffage électrique : il existe des solutions pour construire des maisons aussi performantes que celles chauffées au […]

  3. Bonjour, Votre article est très intéressant. Merci pour ces informations sur le chauffage électrique. Bonne journée

  4. Electricien Paris 1
    | Répondre

    La gamme des choix des radiateurs électriques est très large et demande des connaissances techniques particulières affin de faire le meilleur choix. Très bon article. Merci.

  5. materiel chauffage
    | Répondre

    merci pour cette article tres interessant

  6. alain
    | Répondre

    Concernant les différents types d’inertie, c’est l’inertie fluide la plus performante car elle diffuse la chaleur de façon homogène dans le corps de chauffe.. Surface utilisée de façon optimale pour le rayonnement, température de surface homogène. Pas de point central très chaud ou se forme une convection forte.

Répondre