» » » Les granulés bois pour quels usages ?

Les granulés bois pour quels usages ?

Posté dans : Bois, Chauffage/ECS | 0

L’utilisation du granulé bois comme combustible est à la fois intéressante écologiquement et financièrement. Mais qu’est-ce que le granulé bois ? Avec quels appareils de chauffage est-il compatible ?

Pourquoi utiliser du granulé bois pour se chauffer ?

Le granulé bois (aussi appelé pellet) est un petit cylindre de bois compacté, 100% naturel car le bois est simplement séché et compressé sans aucun additif. Il s’agit de récupérer en scierie les produits connexes du bois d’œuvre c’est-à-dire la sciure et les copeaux pour le transformer en combustible. Le gros avantage du granulé de bois est qu’il s’agit d’un coproduit, c’est-à-dire qu’aucun arbre n’est abattu spécifiquement pour sa production. En effet, il est fabriqué à partir des déchets du bois d’œuvre, déchets qui peuvent représenter jusqu’à 50% du tronc.

Le granulé bois est donc une ressource locale (vecteur d’emplois non délocalisables) mais aussi renouvelable. Son bilan CO2 est neutre c’est-à-dire que le CO2 qui est dégagé lors de l’utilisation en chauffage, est restocké par arbre en croissance (en France, la quantité d’arbre planté est 2 fois plus importante que la quantité d’arbre abattu). Pour comparaison, les émissions CO2 du fioul sont de 466 g eqCO2/kWh alors que celles du granulé sont de 26 g eqCO2/kWh. Bonne nouvelle en plus, il n’est pas soumis à la taxe carbone qui devrait atteindre d’ici à 2030, 100€ la tonne de CO2.

Au niveau technique, le granulé bois est homogène, sec, dense et fluide. Son très faible niveau d’humidité (<10%) lui confère un haut pouvoir calorifique (en moyenne 4 800 kWh/t). Il a l’avantage de se stocker facilement (en vrac pour le silo des chaudières ou en sacs, plus pratique pour les poêles).

En France, ce sont près de 60 usines qui produisent les granulés bois (à proximité des scieries) et 95% de la production est certifiée :

  • ENplus (certification européenne)
  • NF biocombustible solide granulé (certification française)
  • DINplus (certification allemande)

Son prix est relativement stable en comparaison des fluctuations du prix des autres énergies (+1 % par an depuis 2007 en moyenne)

 

Les poêles à granulés

poujoulat_poele_granules_rika
Poêle à granulés Rika (crédit photo Poujoulat)

Le gros avantage d’un poêle à granulés par rapport à un poêle à bûche classique réside dans son autonomie et sa programmation. En effet, les poêles à granulés sont munis d’un réservoir qui permet de stocker entre 20 et 40 kg (en fonction des appareils), offrant entre 12h et 72h d’autonomie.

Les poêles à granulés ont un très bon rendement aux alentours des 80-85% voire même 90% pour les appareils les plus performants, alors qu’un poêle à bûche possède un rendement plutôt aux alentours de 60-70%. De plus, sil la bûche utilisée est humide, le rendement est divisé par 2 ce qui ne peut se produire avec le granulé puisque son humidité est fixée et contrôlée au cours du séchage. Le fait que le poêle à granulé soit automatisé permet aussi d’avoir un rendement beaucoup plus régulier et une meilleure sensation de confort de chauffage.

Il existe 3 systèmes de chauffage possibles :

  • Système à air de convection
  • Système à air chaud canalisable
  • Système hydraulique
poele granulés invicta
Poêle à granulés Lodi Invicta

Concernant le label Flamme verte, qui est une certification garantissant les performances énergétiques et environnementales des appareils de chauffage au bois, les exigences sur le poêle à granulés bois sont les suivantes :

  • Rendement >85%
  • Emissions CO2< 0.04 mg/Nm³
  • Emissions particules < 90 mg/Nm³

Même s’il est vrai que le poêle à granulés utilise de l’électricité, le poids sur la facture reste relativement faible puisque cela correspond à environ 20€ par an pour une utilisation quotidienne sur 6 mois… cela reste faible en comparaison des économies à l’achat du granulé.

.

 

 

Il est possible de relier le poêle à granulés à un système de récupération et de distribution d’air chaud. Ce dispositif est un conduit échangeur à triple paroi qui va réchauffer l’air avant de le redistribuer.Ce système permet de faire en plus jusqu’à 20% d’économie sur les factures de chauffages

Princip Alliance PGI Poele a granules_V5
Système Alliance de récupération d’air chaud par Poujoulat

 

La chaudière à granulés

Vitoligno 300-C_00030
Chaudière à granulés bois Vitoligno 300-C de Viessmann

 

 

La chaudière à granulés bois fonctionne comme une chaudière au fioul, seul le combustible change. Elle peut être utilisée pour le chauffage central et il est également possible de relier un ballon d’eau chaude et ainsi produire l’eau chaude sanitaire.

Le rendement d’une chaudière à granulés est entre 75 et 90% ce qui est tout à fait convenable quand le rendement moyen des chaudières fioul est aux alentours de 87%.

En moyenne, elle nécessite 1 remplissage par an, en fonction de la taille du silo, qui est l’espace de stockage des granulés bois. Ce silo de stockage peut être installé jusqu’à 20m de distance de la chaudière. Ainsi la chaudière sera totalement automatisée, programmable et avec régulation électronique. L’alimentation automatique est bien plus compliquée dans le cas de chaudière à bûches du fait de leur taille et de l’irrégularité de la bûche.

Une chaudière à granulés offre également une meilleure qualité de l’air puisqu’elle permet d’émettre moins de poussière et moins de particules (400 fois moins qu’un foyer ouvert et 20 fois moins qu’une chaudière traditionnelle).

 

Concernant le label Flamme verte, les exigences sont :

  • Rendement >85%
  • Emissions CO2 < 500 mg/Nm³
  • Emissions particules 40 mg/Nm³
  • Emissions COV < 20 mg/Nm³

 

Les cheminés aussi utilisent des granulés bois

 

cornerv-1310-300-2
Cheminée à granulés bois Corner 3V de Bestove

Si la cheminée apporte un confort visuel inégalable, elle possède également un très mauvais rendement et chauffera difficilement toute l’habitation de façon homogène.

Il existe des inserts à mettre dans la cheminée qui permettent d’avoir un rendement correct car le foyer est fermé.

Mais il est possible maintenant d’avoir une cheminée à foyer fermé, utilisant le granulé bois, permettant d’avoir le confort visuel de la cheminée avec un rendement supérieur à 85%.

Elle est aussi installée avec un réservoir ce qui permet une autonomie de plusieurs heures, bien plus longtemps que lorsqu’il faut mettre des bûches. Une télécommande permet de gérer à distance la programmation.

 

Grâce à un pouvoir calorifique élevé, l’utilisation du granulé bois assure une optimisation du chauffage. Ainsi les factures de chauffage pourront être divisées par 2 ! En plus de cela, il est possible d’obtenir des aides financières et notamment le CITE à hauteur de 30%.

 

Source : Propellet

Répondre