» » La climatisation réversible : confort d’été, confort d’hiver et économies

La climatisation réversible : confort d’été, confort d’hiver et économies

Les beaux jours arrivent, la température augmente et les systèmes de climatisation tournent à plein régime et sont très énergivores. Il en est de même pour l’hiver avec le chauffage. Alors pourquoi ne pas centraliser ces 2 postes avec la climatisation réversible et faire des économies en même temps ?

Qu’est qu’un système de climatisation réversible ?climatisation-réversible

Alors qu’un climatiseur mobile classique ne produit que du froid, une climatisation réversible permet de produire à la fois du froid et du chaud, contribuant parfaitement au confort thermique. Climatisation l’été et chauffage l’hiver, ce système mixte est efficace toute l’année.

Il a le même fonctionnement qu’une pompe à chaleur air-air en captant les calories se trouvant naturellement dans l’air extérieur grâce à un fluide réfrigérant. Le climatiseur va compresser le fluide pour canaliser la chaleur pour l’absorber ou la dégager. C’est ce fluide frigorifique qui permet d’inverser le système et donc avoir de la climatisation en été et du chauffage en hiver.

Jusqu’à 50% d’économie de chauffage

Concernant la capacité à chauffer une pièce, ce système reste un chauffage d’appoint, sauf bien sur si le logement est très bien isolé et dispose d’une source solaire ou d’un poêle à bois. Ainsi, si la température extérieure est inférieure à 5°C, un autre point de chauffage est nécessaire pour chauffer votre maison. En dessous d’une température extérieure de 10°C le système s’arrête généralement et ne participe donc plus au chauffage de la maison. Malgré tout un système de climatisation réversible peut entraîner de 30% à 50% d’économie de chauffage en hiver et entraîne donc des économies d’énergie. Car sous le même principe que la pompe à chaleur, qui est considéré comme une énergie renouvelable, lorsqu’1 kWh d’énergie est consommé, 4 kWh de chaleur sont produite (dépendant de son coefficient de performance COP)

Les systèmes de régulations électroniques permettent de régler au dixième de degré près la température intérieure souhaitée, rendant les climatiseurs réversibles de plus en plus performants.

effet-coanda-climatisationL’effet quoi ? L’effet Coanda du climatiseur, kézako ?

Le principal problème des climatiseurs actuellement disponibles sur le marché est dû à l’effet Coanda. Mais qu’est-ce que c’est ? C’est un phénomène qui fait que lorsque le jet d’air est envoyé par le climatiseur, parallèlement au plafond, il va se coller à celui-ci. Le flux d’air frais reste au plafond et on ne le ressent pas lorsqu’on se trouve dans la pièce ou bien l’air va retomber brutalement. Mais si la vitesse est trop basse ou que l’inclinaison des volets de soufflage du climatiseur est à 45°, le flux d’air descend d’un coup, créant ainsi ce sentiment de gêne d’un courant d’air froid sur nos épaules. C’est ce phénomène qui participe au fait que l’on peut tomber malade lorsque la climatisation est mal réglée et gérée.

Une diffusion homogène de l’aircassette-360-samsung

La forme des climatiseurs participe en grande partie à ce phénomène. Le climatiseur, de forme rectangulaire, situé dans un coin de la pièce rend inévitable l’effet Coanda. Après 10 ans de recherche, Samsung a réussi le pari de faire une cassette de ventilation avec un design circulaire, sans volets de soufflage et où l’air est diffusée à 360°. Facilement intégrable dans un faux plafond, la cassette 360 de Samsung permet donc d’homogénéiser le soufflage pour une meilleure action et avec un bel esthétisme. Il s’agit pour l’instant d’un système réservé au tertiaire.

Bien que la climatisation réversible soit un peu plus chère qu’une climatisation classique (entre 10% et 20% de plus), elle permet à long terme de réelles économies d’énergie en restituant 3 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme pour fonctionner.

6 réponses

  1. Thibault
    | Répondre

    En effet, ce qui se fait de mieux à mon sens. Cependant, bien vérifier l’étanchéité de l’installation et de l’évacuation d’eau car souvent, cela crée des auréoles car l’eau coule dans les faux plafonds… Ce qui n’est pas très esthétique et peut engendrer moisissures etc à moyen/long terme.

    Super article +1

  2. Lucille
    | Répondre

    Très bon article, la climatisation réversible a souvent mauvaise pub, elle est pourtant particulièrement efficace tout au long de l’année

  3. Pour ma part, je suis très content de lire un article sur la climatisation réversible qui fait enfin mention de l’effet coanda, trop peu signalé en général…

    Le système de climatisation de Samsung promet une belle avancée économique et technologique et devrait permettre de convertir davantage d’utilisateurs à la climatisation réversible en diminuant son impact écologique.

  4. José
    | Répondre

    Il est vrai que l’effet coanda n’est pas assez signalé, il faut être prudent quand on installe nos climatisations ..

  5. Gael
    | Répondre

    Toujours être prudent avec l’effet coanda, l’idéal est de consulter un pro.

  6. La clim a longtemps été considérée comme énergivore. Avec les nouvelles pompes à chaleur, elles sont considérées aujourd’hui comme étant l’un des moyens les plus économiques et les plus polyvalent pour un confort de vie dans les logements. Les chaudières sont elles aussi économique mais elles n’offrent pas autant d’avantage. C’est plutôt étonnant que chaudières soient aussi nombreuses dans les habitations.

Répondre