» » » Le confort du chauffage dans sa salle de bain

Le confort du chauffage dans sa salle de bain

Posté dans : Chauffage/ECS | 0

L’hiver arrive, le froid s’installe et la dernière chose dont on a envie c’est de sentir ce froid à la sortie de la douche. Pouvoir à la fois chauffer sa salle de bain, et avoir des serviettes bien chaudes, c’est ce qu’offre un sèche-serviette. Quels sont les différents types de sèche-serviette ? Comment le choisir ?

Le sèche-serviette, un radiateur 2 en 1

Le sèche-serviette, c’est à la fois le confort dans l’utilisation et dans le chauffage. Car il ne sert plus uniquement à chauffer la serviette pendant que l’on prend notre douche, il est maintenant un réel point de chauffage pour la pièce. Et il peut s’adapter aux différents besoins de la journée : lorsque la salle de bain est inoccupée, pour maintenir une température constante ou encore monter la température rapidement pour la douche.

Les différents modèles existants

oni-header-vasco
Sèche-serviette Oni de Vasco avec soufflerie

Il existe sur le marché de nombreux modèles différents de sèche-serviette, avec des technologies variées et plus ou moins performantes. Voici une petite liste des principaux types de sèche-serviette :

  • Electrique rayonnant à fluide caloporteur : Il s’agit d’un radiateur à inertie qui utilise donc un fluide caloporteur (fluide permettant de transporter de la chaleur), la plupart du temps de l’huile ou de l’eau, qui va être réchauffé par un thermoplongeur. Il a l’avantage d’offrir une chaleur douce même si sa montée en température est un peu lente.
  • Electrique rayonnant sans fluide : Ce type de radiateur utilise une résistance électrique pour chauffer soit des barres soit des panneaux, qui sont chauffés indépendamment. La montée en température est très rapide mais elle consomme beaucoup plus d’énergie.

 

  • Electrique soufflant : Il utilise la technologie des convecteurs en chauffant l’air ambiant dans un caisson métallique à l’aide également d’une résistance. Bien qu’il soit l’un des moins chers sur le marché, il s’agit d’un système très consommateur en énergie. Il va principalement chauffer la pièce, plus que la serviette qui est dessus

 

  • Electrique mixte rayonnant et soufflerie : C’est une solution mixte qui pourra maintenir une température constante minimum dans la pièce tout au long de la journée mais qui permet au moment où c’est utile d’augmenter rapidement la température, grâce aux souffleurs. L’idéal est qu’il apporte un confort de chauffe tout en consommant peu d’électricité de par sa grande efficacité.

 

  • Mixte combiné : Ces radiateurs utilise, en période de chauffe, le réseau d’eau chaude de la chaudière ou de la pompe à chaleur. En revanche, lorsque la chaudière est éteinte, une résistance prend le relais pour chauffer. Cela permet une chaleur constante minimale de l’habitat, tout en garantissant une montée en température rapide.

 

Comment bien choisir son sèche-serviette ?

Il est important lorsque vous investissez dans un produit d’identifier vos besoins. Ma salle de bain contient-elle déjà un élément de chauffage ? Est-ce que je remplace un radiateur existant en y ajoutant un plus ?

seche-serviette-vasco-bano
Radiateur sèche-serviette Vasco

Ainsi pour bien choisir votre radiateur sèche-serviette, vous pouvez vous baser sur 3 critères

  • Sa puissance : Tout dépend du système que vous choisissez. S’il s’agit d’un modèle sans soufflerie, comptez une puissance d’environ 150 W/m² (supérieure à un radiateur classique qui est d’en moyenne 100 W/m²). Pour un système avec soufflerie, la puissance du sèche-serviette sera équivalente à celle d’un radiateur électrique classique.
  • Son prix : Là encore, cela dépend du système que vous choisissez et de sa puissance. Les prix varient entre 100€ pour les sèche-serviettes électriques soufflants, à 1200€ pour les plus sophistiquées telles que les sèche-serviettes rayonnants avec soufflerie. Les modèles qui intègrent un système de soufflerie sont toujours plus chers que sans, de même qu’un sèche-serviette dit « design » sera plus coûteux (jusqu’à 1500€). 

 

  • Son design : De plus en plus de fabricant propose des sèche-serviette design afin de coller le plus possible à la salle de bain et de se fondre dans la pièce. Les possibilités de formes et de couleurs sont presque infinies.

 

  • La programmation : Certains modèles offrent des solutions de programmations intelligentes qui vont se déclencher qu’au moment des douches ou lorsqu’une présence est détectée dans la pièce. Ce système de programmations permet de réaliser jusqu’à 25% d’économie sur les consommations en électricité.

 

Dans certains cas, il est possible d’obtenir la TVA réduite à 10% notamment pour les radiateurs à panneaux rayonnants qui sont moins consommateurs en énergie. Il suffit comme dans n’importe quel cas de TVA réduite d’acheter et de faire poser votre radiateur sèche-serviette par la même entreprise.

Répondre