» » Economies d'énergie: Les mesures du Grenelle pour le logement sont-elles efficaces?

Economies d'énergie: Les mesures du Grenelle pour le logement sont-elles efficaces?

Performance énergétique des bâtimentsLa France s’est engagée à réduire les consommations d’énergie du parc des bâtiments existants de 38% en 2020 par rapport à 2008, objectif “Grenelle –38%”, et à diviser les émissions de CO2 par quatre en 2050 par rapport à 1990, objectif “Facteur 4 “.

Pour atteindre ces objectifs, le Grenelle de l’environnement a mis en avant un certain nombre de leviers réglementaires et incitatifs.

Cette étude, réalisée par le CIRED pour le compte du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) au Ministère de l’Ecologie, a pour objectif d’analyser l’impact de ces différents instruments sur la consommation d’énergie pour le chauffage des logements.

Mesures existantes (crédit d’impôt développement durable, éco-prêt à taux zéro, réglementation thermique) et mesures supplémentaires (obligation de rénovation, contribution climat énergie) sont évaluées grâce au modèle Res-IRF du CIRED. Ce modèle prend en compte l’efficacité énergétique des logements et leur évolution dans le temps sous l’effet de rénovations; il modélise également de façon originale les comportements de chauffage des ménages.

Les premières simulations suggèrent que les politiques considérées ne suffisent pas à atteindre les objectifs ambitieux fixés par la France. Ces résultats sont sensibles aux hypothèses retenues.

En introduisant des hypothèses plus optimistes (ex: prix des rénovations plus faible) et en prenant en compte des facteurs complémentaires au modèle (ex: bois), un travail de ré-estimation sur la base du modèle du CIRED a permis d’obtenir des résultats plus proches des objectifs du Grenelle.

Téléchargez l’étude “Evaluation des mesures du Grenelle de l’Environnement sur le parc de logements”

Source: MEDDTL

Répondre