» » » Economies d'énergie: Les ménages se détachent des questions environnementales

Economies d'énergie: Les ménages se détachent des questions environnementales

Le baromètre annuel ADEME – TNS Sofres analyse les comportements de 10 000 ménages vis-à-vis de la maîtrise de l’énergie au sein de leur habitat.

Cette édition 2012 étudie les questions telles que:

  • Comment les ménages perçoivent-ils la notion de performance énergétique du logement dans un contexte économique et financier morose ?
  • Quels travaux réalisent-ils ?
  • Avec quel budget et quels financements ?

Dans un contexte économique difficile, le constat de l’enquête montre que les ménages bien que préoccupés par leur consommation d’énergie et les questions environnementales, réalisent de moins de moins de travaux d’isolation et ne changent par leur système de chauffage.

  • Les préoccupations économiques prennent le pas sur les problèmes environnementaux: les problèmes socio-économiques représentent les principaux sujets d’inquiétude des Français et une majorité d’entre eux (56%) considère que les gestes individuels pour lutter contre l’effet de serre sont inefficaces
  • La réduction des consommations énergétiques des ménages est guidée par une nécessité économique: 48% des français jugent trop importante la part de l’énergie dans leur budget en 2011, contre 46% en 2010 et 42% en 2009
  • La baisse des travaux de maîtrise de l’énergie se confirme: la part des travaux entrepris sur le bâti est en baisse à 66,4%. A l’inverse, la part des interventions sur le chauffage augmente sensiblement
  • Le crédit d’impôt et l’Eco-PTZ (éco-Prêt à Taux Zéro) s’essoufflent: seuls 14% des ménages seraient incités à modifier à court terme leur installation de chauffage ou d’eau chaude grâce au crédit d’impôt développement durable, un résultat en baisse depuis trois ans
  • La hausse du nombre de Diagnostics de Performance Energétique (DPE) réalisés n’a qu’un impact limité sur l’intention de faire des travaux
  • Les conseils des professionnels sont toujours prisés: même si l’on note en 2011 une légère diminution du recours aux professionnels pour effectuer les travaux (66,3% contre 69% les années précédentes), 47% des foyers interrogés les considèrent comme le moyen d’information privilégié

Télécharger les résultats du baromètre ADEME – TNS Sofres

Télécharger la synthèse du baromètre ADEME – TNS Sofres

Source: ADEME

Répondre