» » » Une éolienne dans votre jardin

Une éolienne dans votre jardin

Les éoliennes, tout le monde connait. Et souvent on pense aux champs d’éoliennes de plus de 150 m de haut pas toujours très joli dans le paysage. Depuis peu, des éoliennes domestiques de qualité ont fait leur place sur le marché. Qu’est-ce que c’est ? Est-ce vraiment rentable ?

Les éoliennes domestiques, c’est quoi ?

L’éolien domestique permet une petite installation pour le particulier et fonctionne selon le principe de l’autoconsommation c’est-à-dire qu’elle permet de produire soit même l’énergie que l’on consomme. Sa capacité de production est limitée à 5kW et son installation ne nécessite pas de permis de construire lorsqu’elle ne dépasse pas 12 m de hauteur.

Avant toute installation chez le particulier, une étude des vents réalisée sur des relevés d’un an est faite afin de déterminer le potentiel d’énergie productible. En effet le vent n’est pas uniforme et est de plusieurs origines. Les vents de structure laminaire ou de structure tourbillonnaire ne donnent pas les mêmes résultats pour la production d’électricité par éolienne domestique. En effet les vents de structure laminaire, c’est-à-dire de type vent de mer, sont beaucoup plus efficaces.

Deux types d’éolienne domestique

Il existe 2 types d’éoliennes domestiques : l’éolienne horizontale et l’éolienne verticale

eolienne_axe_horizontal
Eolienne horizontale de jardin

 

L‘éolienne horizontale : c’est la plus couramment installée car celle qui offre la plus grande puissance. Sa dérive arrière permet, en présence de vent, de faire tourner les pâles (de 3 à 5) de l’éolienne. Les pâles tournent autour d’un mât qui est horizontal par rapport au sol

 

Croisic avec Mur et arbres 2
Eolienne verticale

L’éolienne verticale : plus adaptée pour un usage urbain car elle peut capter le vent immédiatement, même les vents les plus faibles, et nécessite moins de place. Il en existe plusieurs types sur le marché. Les pâles verticales tournent autour d’une tige posée verticalement par rapport au sol. Elle a néanmoins un rendement plus faible que l’éolienne horizontale.

 Quelques pièges à éviter lors de l’achat

Si vous décidez d’installer une éolienne chez vous, il faut absolument que vous soyez dans une région où il y a beaucoup de vent afin d’obtenir une rentabilité maximale de votre installation.

Attention également lorsque vous choisirez votre éolienne. Certaines éoliennes moins chères mais très bas de gamme venant de Chine ne produisent que peu voire pas du tout d’électricité. Il est préférable d’investir un peu plus au début mais d’être sûr de la qualité, et d’une bonne rentabilité.

L’Eolie500, une éolienne verticale à installer soi mêmeP1010580

Produite par la PME française Eolie, l’Eolie500 est une petite éolienne verticale de 4,5 m de haut et pesant 90 kg. Du fait de cette petite taille elle ne nécessite donc pas de permis de construire et peut être installée dans le jardin de tout un chacun. Sa forme verticale évite les nuisances secondaires (sons et vibrations) et permet d’avoir un bruit à moins de 5 m est proche de celui d’un lave-vaisselle nouvelle génération (35 dB). Concernant sa capacité de production, elle est actuellement à 500W.

Simple d’installation, d’utilisation et d’entretien, cette éolienne 100% française est produite à Rueil-Malmaison et abordable pour moins de 4 500€. Il est possible de bénéficier du crédit d’impôt de 30% sur les travaux d’installation

Les éoliennes couvrent une partie des besoins en électricité de la maison aux environs de 25%. Et si les études de vents et les installations sont bien faites, elle peut très bien satisfaire à une consommation de base. Un petit plus qui diminue l’utilisation d’énergie fossiles. Car n’oublions pas que lorsqu’on multiplie des petits plus, on peut obtenir des grandes choses.

Une réponse

  1. Seb
    | Répondre

    Arghhh….
    Et voila qu’on nous ressort le micro-éolien !
    Pour rappel, l’énergie pouvant être captée par une éolienne est fonction de la surface balayée par les pales et de la vitesse du vent au cube.
    Pour rappel également la vitesse du vent en fonction de la hauteur forme une exponentielle, et on obtient pas de vent intéressants en dessous de 12 m , donc collé au sol comme sur la photo, ça ne produira presque rien…
    http://drømstørre.dk/wp-content/wind/miller/windpower%20web/fr/tour/wres/calculat.htm

    Pour en finir, les éoliennes à axe vertical ont de très mauvais rendement en comparaison des éoliennes “classiques” à axe horizontal (ben oui faire remonter la pale face au vent, même si son orientation est pensée pour, ça freine sacrément…).
    Donc 500w Pour 4500 € qui produiront peut être 250 kW par an… Franchement, vous produirez la même chose avec un seul panneau solaire de 250W bien orienté (même à Lilles) et avec un micro onduleur il vous en coutera moins de 500 €…

Répondre