» » ESTP et rénovation à Haîti , deuxième étape

ESTP et rénovation à Haîti , deuxième étape

Suite du projet de rénovation en Haiti auquel participent les étudiants de première année de l’Ecole Supérieure des Travaux Publics. (ESTP)

Après la mise en place d’un muret de soutien, toute l’équipe s’est mise à l’œuvre pour refaire les escaliers de l’entrée et continuer à rénover les salles de classe…. Et sous un soleil bien généreux.

Toujours  encadré par le chef de chantier local, le boss Wilner, les travaux ont ensuite porté sur la poursuite du travail de crépis, avec le nettoyage de chaque salle et les finitions à l’intérieur de l’école (réparation de quelques fissures, ponçage notamment).

L'école avant et après crépis
L’école avant et après crépis

Ainsi l’école est presque prête pour attaquer la peinture cette semaine.

L'agrandissement de la citerne
L’agrandissement de la citerne

Comme tout chantier qui se respecte « nous avons tardé à commencer la peinture à cause d’un problème de livraison » ajoute Maxime Harrissart qui participe au chantier.
« De plus,  nous avons agrandi une citerne à coup de pioche et pelle. On devrait ensuite la reconstruire à l’aide de parpaings et de ciment » ajoute-t-il.

Enfin des échafaudages ont  également été préparés  pour les murs extérieurs.

Et les étudiants peuvent compter aussi sur les habitués du lieu : «  les enfants de l’école sont adorables ; ils veulent jouer avec nous lors de nos pauses et nous aider pour porter des sceaux par exemple »  ajoute Maxime Harrissart. Les ouvriers montrent également beaucoup les bons gestes et techniques lors des différents travaux.

Côté week-end,  repos avec un peu de tourisme sur des plages magnifiques pour les étudiants qui ont bien mérité quelques heures de détente.

Plage de Port-Salut
Plage de Port-Salut

Un tourisme solidaire en Haïti qui mériterait d’ailleurs d’être développé, c’est ce que s’efforce de réaliser d’ailleurs l’association Fòs ak Kouraj (Force et Courage) qui a pour objectif l’année prochaine, la construction d’une maison commune écologique dans la région de Chato, maison qui servirait de lieu de partage aux habitants et écoliers (bibliothèque …) avec, à l’étage, avec des chambres d’hôtes pour … les touristes.

A suivre…

Une réponse

  1. demenageur.com
    | Répondre

    C’est une très bonne nouvelle même si cela a pris plus de temps que prévu il me semble. L’essentiel c’est que les travaux avancent et qu’ils tiennent longtemps!

Répondre