» » » L'utilisation du bois comme source d’énergie est en augmentation

L'utilisation du bois comme source d’énergie est en augmentation

L'utilisation du bois comme source d’énergie est en augmentationLa Revue annuelle du marché des produits forestiers 2008-2009 présente une analyse des différents segments du marché des produits forestiers (sciages de résineux et de feuillus, panneaux dérivés du bois, papiers, cartons et pâte à papier, matières premières à base de bois et bois tropicaux) ainsi que les grandes lignes d’action des pouvoirs publics et des milieux professionnels dans les 56 Etats membres. Elle couvre également leur principal partenaire commercial dans le secteur : la Chine.

La Revue contient également des chapitres présentant les développements rapides du secteur du bois-énergie, la certification des produits forestiers ainsi que les produits ligneux à valeur ajoutée tels que l’ameublement. Pour la première fois cette année, un chapitre est consacré au marché du carbone forestier.

Ce qui suit est le résumé de la Revue annuelle du marché des produits forestiers 2008-2009 dont le rapport complet est disponible en anglais en cliquant sur le lien précédent.

La crise économique a durement frappé le secteur des produits forestiers dans la région CEE-ONU. Environ 42% des forêts mondiales se trouvent dans la région CEE-ONU. Avec 56 pays, la région est le plus grand producteur (60% du total mondial), consommateur (57%), exportateur (77%) et importateur (70%) mondial de produits forestiers et de papier (ces chiffres incluent les importations et les exportations au sein de région).

Consommation de produits forestiers dans la region de la CEE, 2004-2008

Après les niveaux record de consommation, production et commerce de produits forestiers atteints en 2006 dans la région, tous ces indicateurs ont baissé légèrement en 2007 puis ont chuté en 2008 ainsi qu’au premier semestre de 2009.

En 2008, la consommation totale de produits forestiers dans la région CEE-ONU a diminué de 8,5%, une baisse jamais vue en moyenne annuelle depuis le premier choc pétrolier de 1973, mais avec des différences marquées entre les troissous-régions: la consommation a baissé de 12,7% en Amérique du Nord et de 5,9% en Europe, mais a augmenté de 3,2% dans les pays de la Communauté des Etats Indépendants (CEI) (voir graphique ci-contre).

La production, qui est directement dépendante de la demande, a par conséquent diminué, entraînant la fermeture de scieries ainsi que de nombreuses pertes d’emplois.

Mise en chantiers de logements dans la region CEE, 2004-2008

Cette tendance est principalement due à la chute marquée de la construction de nouveaux logements en Amérique du Nord et en Europe. La construction de logements est le moteur principal du marché des produits forestiers, en particulier le bois de sciage (principal matériau de construction). Aux Etats-Unis, les mises en chantiers, qui avaient atteint le pic de 2,2 millions de logements en 2006, ont chuté de 25% en 2007, puis de 34% en 2008 et devraient diminuer encore de 50% en 2009 (APA – The Engineered Wood Association, Mai 2009 prévision). En Europe, la construction de logements a diminué de 13,9% en 2008. Une baisse similaire est prévue pour 2009 (Euroconstruct, Janvier 2009 prévision) (voir graphique ci-contre).

En revanche, dans les pays de la CEI, la construction de nouvelles maisons a continué à augmenter en 2008, mais à un rythme inférieur de moitié aux 10% de croissance enregistrés en moyenne annuelle pendant la période 2001-2007. En Russie, malgré un poids encore faible dans le total des logements, les logements en ossature de bois se développent rapidement et ont triplé au cours des 10 dernières années.

La chute de la demande a poussé le prix des matériaux de construction à leur plus bas niveau depuis les années 1940.

Consommation de papier et cartons, 2004-2008

L’industrie du papier continue de s’enfoncer dans la crise: la production en Europe et en Amérique du Nord a diminué de 17% en 2008 (voir graphique ci-contre).Dans la CEI, la baisse a été moins marquée jusqu’à présent. En revanche, le solde négatif de la balance commerciale de la Russie concernant la filière papier n’a cessé de s’aggraver (les importations de papier plus coûteux et de meilleure qualité dépassent la valeur des exportations de papier à faible valeur, tels que le papier journal).

La baisse de la demande dans la région a poussé les industries du bois et du papier à réorganiser leur production: de nombreuses scieries ont été définitivement fermées. Les propriétaires fonciers et les gestionnaires de forêts ont réduit leurs récoltes, et se sont tournés vers d’autres marchés. Cela signifie moins d’emplois, moins de revenus et moins de recettes fiscales provenant des forêts dans toute la région de la CEE-ONU.


L’essor du secteur du bois-énergie


Le secteur du bois-énergie semble avoir été à l’abri de la crise économique mondiale. La demande de sources d’énergie renouvelables, y compris la biomasse ligneuse, continue de croître en raison des mesures gouvernementales encourageant les efforts d’atténuation des changements climatiques et la sécurité énergétique.

Production globale de granules et briquettes biocombustibles, 2000-2010

Les marchés mondiaux de granules et briquettes biocombustibles ont augmenté d’environ 20% en 2008 et devraient doubler d’ici 2012 (voir graphique ci-contre). La capacité de production a augmenté plus rapidement que la consommation, anticipant une forte croissance de la demande.

L’Europe est le plus gros consommateur et producteur de granules et briquettes biocombustibles, tandis que le Canada en est le premier exportateur mondial (principalement vers l’Europe). Avec un premier projet industriel à grande échelle de co-combustion de charbon et bois mis en route au Japon en 2008, l’Asie pourrait également devenir un important consommateur de bois en granules.

Le secteur forestier attend beaucoup de la Conférence des Parties sur le changement climatique qui se déroulera à Copenhague en décembre 2009 (COP 15), notamment la reconnaissance officielle de l’importance du rôle des forêts dans l’atténuation des effets des changements climatiques.

Dans la région CEE-ONU, le bois constitue une source d’énergie renouvelable et sûre. En outre, l’utilisation du bois comme source d’énergie aidera les pays à atteindre leurs objectifs de réduction des émissions de carbone, d’autant plus le CO2 libéré lors de la combustion du bois était jusqu’à présent stocké dans les arbres au cours de leur vie. Les émissions provenant de la combustion seront capturées lors de la pousse de nouveaux arbres.

D’autres éléments clés relatifs au secteur du bois ont leur place lors des négociations de la COP 15, à savoir: l’adoption de mesures visant à prévenir la déforestation notamment avec l’expansion de projets de compensation des émissions de dioxyde de carbone. Cela inclus également le processus de comptabilisation du carbone tenant compte du stockage du carbone dans les produits du bois déjà récoltés.


Le rôle de la Chine


En Chine, la forte augmentation de la production de produits forestiers en 2008 (+23%), est due, d’une part, à la croissance économique et, d’autre part, au plan d’investissement de plusieurs milliards de dollars dans le secteur forestier mis en place par le gouvernement dans le cadre d’un ensemble de mesures pour stimuler la demande intérieure.

Exportation des produits forestiers, 2002-2008

Bien que la majeure partie de la production de bois et de papier soit consommée localement, la Chine est également un important exportateur de produits forestiers. Le secteur a enregistré un excédent commercial de 8,7 milliards de dollars en 2008, mais les volumes d’exportation ont diminué de 14,2% en raison du ralentissement économique mondial et de la chute des importations en provenance des États-Unis (voir graphique ci-contre).

La Chine est également devenue ces dernières années le premier exportateur mondial de meubles (important des matières premières et exportant des produits finis). Plus de la moitié de ses exportations de meubles sont destinées au marché américain.

Une réponse

  1. 24pm
    | Répondre

    Bonjour,

    Je viens de consulter votre article traitant de l’utilisation du bois comme source d’énergie. Suite à vos dires très intéressants, je me permets de vous renvoyer vous et vos lecteurs vers un dossier sur la maison en bois :

    http://www.24pm.fr/maison-ecologique/Maison-en-bois

    Bonne lecture et à bientôt !

Répondre