» » » » Exemple de réalisation de Bâtiment BEPOS collectif à Lyon

Exemple de réalisation de Bâtiment BEPOS collectif à Lyon

 Bâtiment collectif à énergie positive

Le BEPOS c’est pour 2020, mais c’est aussi maintenant avec ce bâtiment à énergie positive (R+ 7 et 66 logements) dont la conception remonte à la fin des années 2010. Un bâtiment avant gardiste en matière de performance énergétique.

A la base une conception bioclimatique poussée : et ce afin de minimiser les besoins en énergie et valoriser les apports externes ; le débord des balcons au sud limite la pénétration du soleil d’été tandis que la sur-toiture en panneaux photovoltaïques fait office de brise-soleil pour les terrasses hautes des attiques.

Tous les logements sont traversant de manière à permettre la ventilation des pièces en été.

Les loggias des façades Ouest et Sud fonctionnent en terrasses extérieures ouvertes l’été et en jardins d’hivers (espaces tampons) en période froide : elles sont équipées d’un système de volets repliables à lames de verre orientables qui offre un complément de protection en hiver.

Chauffage : VMC double flux avec récupération de chaleur et ventilation de recyclage couplée avec des batteries terminales à eau chaude alimentées par la chaudière gaz. Les émetteurs sont à air soufflé lié à la Centrale de Traitement d’Air (CTA).

Eau chaude Sanitaire : Chauffe-eau solaire avec appoint gaz ; le solaire permet d’obtenir un Taux de couverture ECS solaire moyen de 43% pour environ 115 m2 de capteurs solaire thermiques.

Le photovoltaïque pour produire plus que l’on ne consomme : la consommation avec les panneaux PV inclus est de -0,19 kWhep/m2SHON.an alors que la consommation PV non inclus est 50,9 kWhep/m2SHON.an.

En toiture sont installés un peu plus de 800 m2 de panneaux photovoltaïques.

Parois vitrées : Double vitrage à lame d’argon sur les façades ouest et sud. Triple vitrage sur les façades nord et est ; les menuiseries sont en bois et bois aluminium.

Isolation : isolation extérieure de 20 cm en laine de roche en 2 couches croisées et lame d’air ventilée.

Les consommations associées aux usages immobiliers et mobiliers ont été évalués (en énergie primaire; surface SHON) lors de la conception pour estimer la consommation totale du bâtiment et faire le choix de l’énergie principale.

Éclairage des parties communes et éclairage extérieur : consommation prévisionnelle de 1,07 kWh/m2.an

Eclairage des parkings : consommation prévisionnelle de 0,64 kWh/m2.an

Ventilation des parkings : Consommation prévisionnelle de 2,07 kWh/m2.an

Bloc autonome d’éclairage d’habitation : Consommation prévisionnelle de 1,07 kWh/m2.an Ascenseur 7 niveaux : Consommation prévisionnelle de 3,44 kWh/m2.an

Audiovisuel : Consommation prévisionnelle de 9,80 kWh/m2.an

Informatique : Consommation prévisionnelle de 6,24 kWh/m2.an

Electroménager : le lave-vaisselle est alimenté en eau chaude ; l’aménagement intérieur a été fait de manière à ce qu’il n’y ait pas de non-sens dans la disposition des équipements (four éloigné du réfrigérateur par exemple) ; enfin, la notice d’utilisation remise aux usagers encourage l’utilisation d’équipements à basse consommation d’énergie. Consommation prévisionnelle de 20,50 kWh/m2.an

Cuisson : consommation prévisionnelle de 10,70 kWh/m2.an.

Une notice d’utilisation a été fournie aux occupants du bâtiment. Le Bureau d’études sensibilise les ménages aux spécificités du bâtiment et de ses équipements lors de ses interventions sur site.

Source : Ademe « Bâtiment à énergie positive »


Répondre