» » » Géothermie haute température, une filière énergétique qui avance

Géothermie haute température, une filière énergétique qui avance

Les trois filières de la géothermie : La haute énergie ou géothermie haute température exploite des sources hydrothermales très chaudes, ou des forages très profonds où de l’eau est injectée sous pression dans la roche. Il est ainsi produit directement de l’électricité. La France n’est pas un acteur majeur en ce domaine mais les efforts se sont concrétisés sur deux sites, l’un localisé en Guadeloupe et l’autre en Alsace (à Soultz-sous-Forêts dans le Bas-Rhin) et des projets supplémentaires sont en cours de déploiement.

Il ne s’agit donc ni des pompes à chaleur pour maisons individuelles ou bâtiments collectifs (géothermie basse température), ni des réseaux de chaleur urbains (ou géothermie profonde – le Bassin parisien réunit la plus forte concentration au monde de réseau de chaleur de ce type). Pour plus de détails sur les filières de la géothermie, voir notre précédent article : cliquez ici

Le principe de la géothermie haute température : l’eau à haute température (200°) est pompée par un puits, situé à environ 5 000 mètres de profondeur. En surface, un échangeur thermique transforme l’eau en vapeur entraînant une turbine électrique.

Il est possible de coupler les centrales électriques haute énergie à des réseaux de chaleur et de faire de la cogénération permettant ainsi de produire un bonus de chaleur à basse température (pour le chauffage par exemple) en plus de l’électricité.

L’eau, refroidie à environ 70 ° est ensuite réinjectée dans le sous-sol, par un puits séparé (distant du puits de pompage), où elle se réchauffe avant d’être pompée à nouveau.

Dix-huit demandes en cours d’instruction : deux nouveaux permis de recherche sont en cours depuis février et le premier, délivré à la société Electerre de France, dans la zone de Chaudes-Aigues-Coren (Cantal et Lozère), le second, attribué à Fonroche, dans le secteur de Pau-Tarbes (Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées).

A Fonroche, le démonstrateur, dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) Géothermie du Programme des Investissements d’avenir, devrait permettre de mettre en service en 2016, une centrale de 5 MW électriques et 15 MW thermiques.

Quatre autres permis avaient déjà été accordés ces dernières années, en Auvergne, et Alsace.

Enfin le potentiel est aussi très intéressant dans les territoires d’outre-mer: en complément du solaire et de l’éolien, la géothermie à haute température peut permettre d’atteindre l’autonomie énergétique. Déjà en Guadeloupe, à Bouillante, une centrale de 15 MW fournit 8 à 10 % de l’électricité de l’archipel. Un second projet pourrait permettre de doubler et de produire 20% des besoins en énergie.

Une filière énergétique qui se lance: La géothermie à haute température a d’abord exploité les aquifères brûlants (jusqu’à 350 °C) des régions volcaniques actives.

Les avancées technologiques récentes (turbine basée sur le Cycle Organique de Rankine) permettent désormais de produire de l’électricité avec des températures plus basses, ce qui ouvre de nouvelles perspectives avec des forages un peu moins profonds.

Evidemment, il y aura du coup une limite économique à trouver en fonction de la valorisation de la chaleur. “La nouvelle génération de géothermie sera la génération de la cogénération permettant de valoriser un peu d’électricité mais beaucoup de chaleur“, précise François Demarcq, directeur général déléguée du BRGM.

Côté avantages, la géothermie haute température est un moyen de production électrique de base avec un taux de disponibilité excellent (qui peut être supérieur à 90%), une production locale indépendante des importations de combustibles, un prix à la production moins chère que les énergies conventionnelles (le tarif de rachat est fixé à 130 €/MWh).

Sur les points à surveiller, l’impact environnemental car certaines eaux souterraines peuvent être chargées en sulfures ou métaux lourds toxiques, il faut donc éviter les fuites et gérer ce point avec attention.

Sources : communiqué ministère du développement durable : cliquez ici

Etude AFPG Etat du marché de la géothermie : cliquez ici


3 réponses

  1. Hervé
    | Répondre

    Très intéressant,l’étude qui brosse le panorama et les perspectives montre que l’on peut faire beaucoup et avec des solutions variées avec cette énergie, la pompe à chaleur et les réseaux de chaleur sont aussi deux alternatives de solutions qui méritent d’etre encore plus développées. A+ Hervé

  2. ANDRIANA
    | Répondre

    Bonjour,

    Je m’appelle Kelly ANDRIANA et je travaille pour le site internet http://www.quelleenergie.fr , un conseiller en ligne sur les travaux d’économie d’énergie.

    Actuellement en recherche de partenaires pour une coopération dans le domaine de la construction écologique, j’ai découvert votre site http://blog.pages-energie.com/ qui a immédiatement attiré mon attention. Votre rubrique « Actualités » a particulièrement retenu mon attention.

    Sa structure soignée et son contenu riche en informations sont des sources précieuses pour les internautes en recherche d’informations sur l’énergie.

    Dans le cadre d’un partenariat, j’aimerais par exemple vous soutenir avec un article ou un court texte, écrit par nos soins, sur la géothermie ou un thème que vous proposerez. Le sujet du texte sera également celui de votre choix et respectera votre ligne éditoriale.

    Si cela ne vous est pas convenable, je vous propose un échange de liens en contenu entre un article présent sur chacun de nos sites respectifs.

    Qu’en pensez-vous ? Je serais ravie de découvrir vos idées en faveur d’un partenariat et suis bien sûr ouverte à toutes vos propositions.

    Pour tous renseignements complémentaires, je reste à votre entière disposition.

    Bien cordialement,
    Kelly ANDRIANA

  3. Bonjour ,

    Le site Internet Quelleenergie.fr souhaite réaliser des partenariats avec votre site ecohabitation.com.

    Notre site fournit des informations, conseils et devis sur les économies d’énergies, et possède un PR 4.

    Nous vous présentons cette proposition d’échange, suite à notre visite sur votre site, notamment sur votre page :
    http://blog.pages-energie.com/geothermie-haute-temperature-une-filiere-energetique-qui-avance-060513.html

    qui développe un article en relation avec l’un de nos services ( les pompes à chaleur géothermiques) développé sur la page :

    http://www.quelleenergie.fr/economies-energie/pompe-chaleur-geothermique
    A cet effet, on aimerait, bien sûr si cela vous intéresse, avoir un lien de qualité depuis votre page vers la nôtre, en échange, on vous propose des endroits pour vous attribuer également de la visibilité web.

    Pour suivre les tendances actuelles de Google, nous souhaitons établir avec vous un échange de lien ou d’article croisé avec l’un de nos pages web suivantes :

    http://wwww.infos-vie-pratique.com
    http://www.vivons-nature.com/

    Ou si vous préférez être visible sur notre page principale, je peux vous suggérer les emplacements suivantes :

    quelleenergie.fr/a_propos/partenaires (description+logo)
    quelleenergie.fr/magazine/ (lien sur un ancre dans les articles)

    On est également ouvert à toutes autres propositions de partenariat web de votre part.
    Merci d’avance pour vos réponses.

    Sincères salutations
    Narindra ANDRIANA
    Chargée de référencement Web
    Optimization solution Créations de sites,
    Référencement et Développement Web

Répondre