» » » Immobilier: Le DPE a une influence directe sur le prix de la location d'un logement

Immobilier: Le DPE a une influence directe sur le prix de la location d'un logement

Diagnostic de Performance Energétique (DPE)D’après une étude LocService réalisée sur près de 9.000 locations du parc locatif immobilier entre particuliers en France, 70% des locations actuelles seraient classées entre C et E.

Par ailleurs, un second sondage révèle que plus de 80% des propriétaires respectent la législation concernant le DPE.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est obligatoire pour tout nouveau bail depuis le 1 juillet 2007. Il vient s’ajouter aux diagnostics plomb (CREP), à l’Etat des Risques Naturels et Technologiques (ERNT) et plus récemment au mesurage dit Loi Boutin. Ces diagnostics permettent d’informer les futurs locataires sur des aspects importants du logement, comme sa performance énergétique ou les éventuels risques naturels encourus.

Depuis janvier 2011, le DPE, classé en sept catégories de A (logement BBC) à G (logement énergivore), doit clairement apparaître sur les annonces immobilières.

  • Un parc locatif majoritairement classé entre C et E :

LocService a analysé près de 9.000 locations pour lesquelles le DPE était renseigné par le propriétaire bailleur en 2011. Ces locations de particuliers sont classées à plus de 70% entre C et E. Les logements énergivores (F & G) représentent 16,5% du parc locatif alors que les locations classées entre A et B dépassent les 10%.

Il faut nuancer ces chiffres par le fait que les locations analysées ont été entrées récemment sur le site et proviennent pour beaucoup de propriétaires ayant investi dans du neuf”, précise Richard Horbette, Fondateur du site LocService.fr.

  • Des loyers qui tiennent comptent des performances énergétiques?

Sur les 9.000 logements étudiés, le loyer moyen (charges comprises) s’élève à 620€. On constate que cette moyenne diminue avec la qualité énergétique du logement.

Ainsi le loyer moyen des locations classées A ou B se situe à 665€ contre 630€ pour un logement étiqueté C ou D et seulement 591€ pour une location avec une classe énergie F ou G. Au final, la variation du loyer est de plus de 12% pour un même logement suivant la nature du DPE.

Le Diagnostic Performance Energétique fait l’objet de controverse. Preuve en est, le rapport de l’UFC-Que-Choisir sur l’établissement du DPE. Il n’en reste pas moins qu’il permet aux locataires de bénéficier d’un pouvoir de négociation. La concurrence entre logements anciens et neufs de type BBC devrait pousser les propriétaires à réaliser des travaux d’isolation pour faciliter leur location et conserver leur locataire” conclut Richard Horbette.

A propos de LocService:
LocService.fr est un site de la société GoBoCom, SARL créée en 1997. LocService permet aux particuliers de louer rapidement appartement, maison, studio, chambre et meublé. Le locataire est contacté directement par des propriétaires qui s’engagent à proposer leur location sans aucun frais d’agence. Ces derniers sélectionnent librement leur futur locataire sans avoir à passer d’annonce immobilière.

3 réponses

  1. Jojo
    | Répondre

    Le DPE devrait être fait par une seule et unique société certifiée !!!

  2. Linda AUPETIT
    | Répondre

    Il me semble cohérent de fixer des prix en fonction des caractéristiques environnementales. Le budget énergie du consommateur se trouve sacrément “amputé” par des charges excessives dans certains cas et absolument pas en phase avec les prix au m2 pratiqués, que ce soit à la vente ou à la location. Il est grand temps que les propriétaires bailleurs jouent le jeu plutôt que de se remplir uniquement les poches. Question de citoyenneté.

  3. ERNT gratuit
    | Répondre

    Même avec le plan de fiabilisation de DPE, et la montée en compétence des diagnostiqueurs, il y a de quoi rester sceptique sur le “pouvoir de négociation”. Autant pour le propriétaire, il est tout à fait imaginable de gratter quelques milliers d’euros en cas de très mauvaise note (inférieur à D). En ce qui concerne la location, d’autant plus à Paris, même avec la pire note, je vois mal un locataire négocier son loyer.

Répondre