» » Inauguration du 1er bâtiment passif à usage collectif à Bruxelles

Inauguration du 1er bâtiment passif à usage collectif à Bruxelles

Eco-construction: Immeuble Midi-Suède BruxellesLa SDRB a inauguré le premier bâtiment passif à appartements à Bruxelles en présence de la Ministre Evelyne Huytebroeck, de la Commune de saint Gilles, des partenaires privés et de quelques propriétaires.

  • Le Midi-Suède, un immeuble totalement passif et une démarche proactive:

L’immeuble totalise 30 logements répondant parfaitement et totalement aux normes et exigences en termes de durabilité et de passivité.

Le coût global du projet représente un investissement de 6.800.000 €, dont 2.460.000 € ont été financés par la Région bruxelloise. La commercialisation des logements est un succès: tous les logements ont rapidement trouvé acquéreur.

La SDRB a voulu accompagner les acquéreurs dans la démarche du passif. Différents outils ont été mis en place pour guider et informer les futurs propriétaires: une brochure explicative “habiter un logement durable”, un manuel sur l’usage spécifique des équipements et la SDRB a aussi accompagné les acquéreurs dans leurs démarches afin de les aider à anticiper l’organisation de la copropriété.

L’immeuble Midi-Suède réalise ainsi une réduction de consommation d’énergie de l’ordre de 85% par rapport à un immeuble conventionnel.

La SDRB ne va pas s’arrêter pas en si bon chemin, d’autres projets en matière de passivité et de durabilité vont voir le jour dans les prochains mois et années. Pour ne citer que quelque uns: le projet Tivoli, Matériaux, Schmitz Piers, l’Hôpital Français… soit la construction de près de 600 logements passifs. Une réponse concrète de la SDRB au défi démographique auquel Bruxelles devra faire face dans les toutes prochaines années à venir.

La SDRB s’est distinguée en recevant sa troisième étoile Ecolabel. Ce Label bruxellois “Entreprise écodynamique” est une reconnaissance officielle de la bonne gestion environnementale des entreprises. Il récompense le dynamisme environnemental et les progrès de celles-ci en matière, notamment, de consommation d’énergie, du tri des déchets, de la gestion des déplacements ou encore de l’utilisation rationnelle de matières premières.

Source: SDRB

Répondre