» » » L’industrie du câble en croissance pour 2016

L’industrie du câble en croissance pour 2016

Posté dans : High Tech, Réglementations | 0

La France est l’un des leaders mondiaux dans la fabrication de câble. C’est aussi le premier producteur européen.Le Sycabel, syndicat regroupant les principaux fabricants du câble, qui fête ses 100 ans cette année, vient de sortir son rapport pour 2016. Quelles évolutions en 2016 ? Quels domaines progressent ? Qu’est-ce que le RPC ?

Evolution du marché du câble en France en 2016

Fibre optique

Un câble c’est plusieurs fils électriques isolés, réunies dans une même gaine protectrice. Le fil en lui-même étant constitué d’une partie isolante et d’une partie conductrice, principalement du cuivre ou de la fibre optique. C’est pourquoi le chiffre d’affaire des fabricants de câble est très fortement lié aux cours des matériaux. A terme, l’objectif est de produire des câbles sans cuivre afin de moins dépendre de l’évolution des prix des matières premières qui, dans le cas du cuivre, peut varier du simple au double.

En 2016, globalement le marché du câble a eu tendance à croître légèrement (+2% avec 2,3 milliards d’euros de chiffre d’affaire), notamment grâce à la grosse impulsion des câbles sous-marins, dont l’activité a été multipliée par 3, atteignant ainsi 10% de part de marché.

La France étant reconnue pour son excellence dans le domaine, 40% de la production de câble est d’ailleurs à destination de l’exportation.

Le transport de l’énergie et la fibre optique en tête des utilisations pour 2016

Les câbles sont utilisés dans 3 principaux domaines :

  • Le transport et la distribution d’énergie et de communication
  • La transmission des signaux électriques et optiques
  • Les transports ferroviaire, routiers, aériens et maritimes

fibre-optique-sycabel300x300Pour l’année 2016, 2 domaines ont vu leurs activités se développer fortement : la fibre optique et le transport de l’énergie.

En effet, la transition énergétique va de pair avec le développement du numérique, nécessitant une forte augmentation du flux des données (qui double tous les 18 à 24 mois).

Avec le plan France Très Haut Débit, l’objectif de mettre en place 35 millions de lignes fixes en très haut débit (THD) d’ici à 2022 participe à l’augmentation nécessaire de la production de câble fibre optique. L’année 2016 signe d’ailleurs une année record avec la production de 11 millions de km de fibre optique, offrant un bon levier de croissance et de compétitivité économique.

Ajoutons à cela les nouveaux arrêtés de 2016 sur l’obligation de raccordement pour toute construction et l’obligation de pré câblage dans les logements avec au moins 1 prise dans la pièce principale, pour participer aussi à la croissance de l’activité des câbles de communication.

 

Autre facteur participant à la hausse de l’activité des câbles, le transport de l’énergie et notamment le maillage pour gérer le pic de consommation. Cela consiste à mettre en place des interconnexions de forte puissance entre plusieurs régions/pays dans l’objectif d’échanger 10 à 20% des capacités et ainsi mieux couvrir les pointes de demande. Les pics de consommations n’étant pas forcément identiques aux mêmes moments, ce système permet un équilibrage global des consommations d’énergie. Sur le territoire français, on retrouve près de 50 interconnexions.

La France étant centrale géographiquement en Europe, elles possèdent également plusieurs interconnexions avec des pays frontaliers. On retrouve par exemple les interconnexions suivantes :

  • France Espagne avec une puissance de 2 GW
  • France Italie avec une puissance de 1 GW
  • Bientôt une interconnexion France-Angleterre

Le règlement produit de construction (RPC) pour la sécurité et la traçabilité

Le bâtiment est un élément clé dans l’installation des câbles électriques et c’est pourquoi les exigences en termes de sécurité doivent être maximum. Ainsi le RPC, qui est un règlement européen en vigueur depuis le 1er juillet 2013, fixe ces exigences concernant les produits installés pour garantir une totale transparence sur les performances de résistance au feu, notamment sur la non propagation du feu et la réduction de la toxicité des fumées. Le RPC s’applique à tous les câbles qu’ils soient pour les télécoms ou le transport de l’énergie, dans les bâtiments ou à l’extérieur et autorise leur libre circulation et leur libre utilisation sur le territoire européen.

Applicable dès juin 2016, le RPC sera obligatoire en Europe à compter du 1er juillet 2017. Pour assurer la traçabilité du câble, il doit disposer d’un marquage CE et d’une Déclaration de performance délivré par un laboratoire certifié. En France, 3 laboratoires de test, dont le laboratoire Nexans certifié Cofrac, sont à même de pouvoir effectuer les tests nécessaires et classer les câbles pour leur sécurité au feu selon la norme NF EN 13501-6. 4 Euro classes sont alors déclinées : optimale, amélioré et 2 basiques afin de guider l’installateur.

classement au feu des câbles

2017, l’activité du câble reste sur sa lancée

securite-incendie-cable-300x300

L’année 2016 a été globalement une bonne année pour l’industrie du câble. Et l’augmentation des commandes de chantier devrait avoir un impact direct pour les fabricants d’ici 6 à 12 mois.

Les câbles étant présents partout dans notre quotidien, il est primordial qu’ils soient installés en toute sécurité et surtout qu’ils soient de qualité. Entre un câble haut de gamme et un câble bas de gamme, la variation du prix se trouve aux alentours de 20% (en fonction surtout des cours des matières premières), représentant à peine 1% du budget globale d’une construction… Une réelle prise de conscience que doivent prendre les donneurs d’ordres pour limiter les conséquences graves que peut avoir un incendie.

Répondre