» » Journée Intégrateurs BTIB : la GTB 2015 est mobile et flexible

Journée Intégrateurs BTIB : la GTB 2015 est mobile et flexible

Posté dans : Non classé | 0

Une journée bien remplie qui a consacré les changements importants dans l’approche de mise en place des projets de GTB : « Le différenciateur n’est plus sur le matériel proposé mais bien sur  les  fonctions mises en place » insiste Teddy Caroni de Btib. On est ainsi passé d’une logique de solution matériel ou constructeur souvent segmentée par lots techniques, à des solutions mixant différents matériels, reposant principalement sur des technologies ouvertes et communicantes. On peut vraiment parler de projet GTB d’intégration de systèmes, avec une logique de services multiples, allant même jusqu’au suivi multi-sites avec des accès différenciés par métier et géographie.

Ainsi sécurité, mobilité et connectivité aisée sont non seulement prépondérants, mais désormais indispensables.

12

Et il s’agit, au travers d’un CCTP pas toujours suffisamment explicite sur les fonctions et services attendus, de créer une GTB qui traitent ce tryptique mais surtout qui saura … évoluer aisément.

« Gagner du temps pendant l’intégration, simplifier l’évolutivité, aller plus loin pour se différentier » sont les trois points clés des applications proposées et mises à disposition autour de la nouvelle version de Niagara 4.

Ainsi par exemple la modélisation des données est désormais dotée d’outils de programmation avancée permettant la définition des points et leurs fonctions associées, dans une logique de gain de temps de programmation mais aussi de restitution aisée : les rapports avec une sélection dynamique en fonction de certaines caractéristiques ne sont donc plus figés, mais évoluent automatiquement avec les changements de la GTB (par exemple l’ajout d’un compteur ne nécessitera pas le changement d’un rapport).

34

D’autres outils sont mis à disposition notamment pour aider les intégrateurs lors des étapes de chiffrage et dimensionnement, avec des architectures types, les points de vigilance…

Ont été abordés également l’apport de HTML5 au niveau des outils de conception graphique, mais aussi l’arrivé de modules complémentaires tels Niagara Analytics au sein de la version Niagara 4 qui sera officiellement lancée en septembre en France. L’idée de ce type de modules est d’utiliser des modèles algorithmiques pour analyser des grandes quantités de données en temps réel, en extraire les informations utiles, identifier les corrélations (en analyse de situation d’alarmes reproductibles par exemple) et trouver plus aisément les sources de problèmes.

A propos de Btib : Btib distribue les solutions de la société Tridium et apporte un support technique auprès de ces 80 partenaires clients intégrateurs. Le framework Niagara de Tridium se compose de la suite Active-Vision (définition des équipements, points de supervision et vues associées), d’Active-Office qui gère le re-cloisonnement des plateaux de bureaux, et de Active-Energy qui permet de construire une application de suivi énergétique ergonomique pour un ou plusieurs bâtiments à partir d’un simple navigateur Web.

Répondre