» » La politique 2011 du Gouvernement en matière de logement et d’urbanisme

La politique 2011 du Gouvernement en matière de logement et d’urbanisme

Logement et urbanismeNathalie Kosciusko-Morizet et Benoist Apparu (MEDDTL) ont présenté lundi 31 janvier 2011, la feuille de route du Gouvernement en matière de logement et d’urbanisme.

L’effort public en faveur du logement atteint les 37,4 Milliards d’euros soit près de 2% du PIB, un niveau jamais atteint depuis plus de vingt ans. La politique du Gouvernement, pour accompagner la sortie de crise doit répondre à 3 ambitions: être solidaire, ambitieuse et durable.

– Solidaire, car cette politique doit répondre aux besoins de chacun et tout particulièrement des plus modestes. Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) et Benoist Apparu ont réaffirmé leur volonté de permettre à ceux qui en sont exclus d’accéder à un logement décent. Dans ce cadre des dispositifs seront développés, comme l’intermédiation locative qui consiste à louer des logements dans le parc privé à des associations qui les sous-louent: 300 logements étaient mobilisés fin 2009, 2.315 fin 2010, l’objectif est de capter 5.000 logements privés d’ici la fin de l’année 2011.

– Ambitieuse, la politique du logement ouvre plusieurs grands chantiers, comme “l’urbanisme de projet” destiné a simplifié l’urbanisme au service de la construction. Il s’agit de mettre en oeuvre une politique d’offre dynamique et mieux répartie, en donnant les moyens nécessaires à ceux qui veulent construire.

Le chantier de l’accession à la propriété, lancé le 1er janvier dernier avec la mise en place du PTZ+, va permettre à un plus grand nombre de Français de réaliser leur rêve de devenir propriétaires. Centré sur les besoins des primo-accédants, le PTZ Plus est universel, sans conditions de ressources et s’adressera à 380.000 bénéficiaires chaque année. Il s’inscrit dans une politique globale du logement en incitant à la construction de logements neufs là où la demande est forte et en favorisant les logements performants sur le plan énergétique.

– Durable, l’action du Gouvernement pour le logement s’inscrit dans le Grenelle de l’Environnement. La lutte contre la précarité énergétique sera renforcée avec le programme “Habiter Mieux”. La part des dépenses d’énergie dans le logement a fortement augmentée et quelques 3.400.000 ménages consacrent plus de 10% de leurs ressources à payer leurs factures d’énergie. L’objectif est de déployer le programme dans le plus grand nombre possible de départements afin de couvrir une grande partie du territoire national.

Pour cela, 1,25 milliard d’euros seront mobilisé jusqu’en 2017 et, à court terme, le Gouvernement se fixe comme objectif la rénovation de 135.000 logements d’ici à 2013. Enfin, il s’agira également de rendre plus efficace et d’élargir la diffusion l’éco-PTZ mais aussi de faire en sorte que le DPE, qui permet aux ménages d’évaluer la consommation énergétique d’un bien et son coût, deviennent un document de référence. Pour les deux ministres, l’objectif est d’introduire une “valeur verte” sur le marché de l’immobilier.

Source: Communiqué de presse du 31 janvier 2011 du MEDDTL


Répondre