» » » La Région Poitou-Charentes crée un "fonds de résistance photovoltaïque"

La Région Poitou-Charentes crée un "fonds de résistance photovoltaïque"

Filière photovoltaïque françaiseLa Présidente de la Région Poitou-CharentesSégolène Royal, dénonce les effets négatifs des décisions du Gouvernement concernant la filière photovoltaïque (moratoire de 3 mois, baisse des tarifs de rachat, réduction du crédit d’impôt).

Elle appelle les acteurs du solaire photovoltaïque à “tenir bon” (notamment les PME) et a décidé de mettre en place 4 actions pour maintenir le dynamisme de cette filière dans sa région:

– La création d’un “fonds de résistance photovoltaïque” pour ceux qui ont arrêté ou sont tentés d’arrêter leur activité et pour qu’ils puissent continuer l’installation de panneaux solaires avec des avances remboursables permettant de réduire sensiblement le manque à gagner.

– La création d’ici l’été 2011 d’une Société d’Economie Mixte au niveau régionale pour donner de la visibilité aux industriels et aux consommateurs avec un plan d’investissement permettant d’atteindre l’objectif de 1.000 MW en 2020. Ceci dans le but de favoriser la fabrication de panneaux “made in France” et stabiliser le prix de l’énergie photovoltaïque produite, en le rapprochant du prix du marché.

– Pour maintenir la dynamique d’installation en Poitou-Charentes, les crédits du Plan Energie Solaire Régional seront mobilisés pour financer les premiers projets de la SEM.

– Le lancement d’un appel à projets, qu’il s’agisse de projets en suspens pour le “fonds de résistance photovoltaïque”, de nouveaux projets d’installation efficaces et respectueux de l’environnement, ou de projets d’installations industrielles, afin que la SEM en soit destinataire dès sa constitution.

Depuis juin 2010, la Région Poitou-Charentes c’est dotée d’un plan régional pour le développement des énergies renouvelables, il vise à tripler la production d’énergie d’origine renouvelable. La puissance raccordée par habitant dans la région au 3ème trimestre 2010 était près de 2 fois supérieure à la moyenne française par habitant.

Source: Région Poitou-Charentes

Répondre