» » » Label Flamme Verte : garantie d’un appareil de chauffage performant

Label Flamme Verte : garantie d’un appareil de chauffage performant

Alors que le plan national santé environnement (PNSE 2) donne pour objectif de diminuer de 30% la concentration en particules fines dans l’air, la solution bois semble tout à fait appropriée. C’est d’ailleurs la 1ère source d’énergie renouvelable consommée en France. Comment encadrer la filière ? Quel label existe-t-il ?

Flamme verte, un label qui date de 2000 et en constante évolution

Le plan d’action en faveur des énergies renouvelables fixe un objectif de 9 millions de logements chauffés au bois à l’horizon 2020. Il est donc nécessaire d’encadrer la filière et surtout d’avoir sur le marché des appareils performants. Ainsi, le label

Poêle à bois Invicta Flamme verte 6 étoiles
Poêle à bois Invicta Flamme verte 6 étoiles

Flamme Verte est un label exclusivement pour les appareils de chauffage au bois. Créé en 2000 par les fabricants d’appareils de chauffage domestique, avec l’aide de l’ADEME, il permet de garantir les meilleures performances énergétiques et environnementale (notamment la qualité de l’air) des appareils de chauffage au bois. Deux critères principaux sont pris en compte : le rendement énergétique et l’émission de polluants.

Pour quels appareils ?

Le label Flamme Verte est fait pour tous les appareils de chauffages au bois :

  • Les appareils indépendants: foyers fermés et inserts, poêles à bois et granulés bois, cuisinières…
  • Les chaudières domestiques: qui couplé à un chauffage central vont chauffer et produire de l’eau chaude sanitaire.

Et ce peu importe sous quelle forme le bois est utilisé : bûche, bûche reconstituée, plaquette forestière,  ou granulés bois. Plus l’appareil est performant, moins il consommera de bois !

Depuis une dizaine d’année, le rendement des appareils de chauffage au bois a augmenté de 30% et les émissions de monoxyde de carbone sont passées de plus de 1% à moins de 0.3%.

Plus il y a d’étoile, plus l’appareil est performant

La présence du label Flamme Verte sur votre appareil va permettre de préciser sa classe de performance environnementale en fonction de 3 critères, et bientôt 5 en 2018 :

  • Le rendement énergétique
  • Les émissions de monoxyde de carbone (CO) dans l’atmosphère
  • Les émissions de particules fines
  • Pour les chaudières, les émissions de COV (cette mesure s’étendra à tous les appareils en 2018)
  • Les émissions d’oxyde d’azote (critère pris en compte en 2018)

En fonction des seuils de chaque appareil pour chaque critère, des étoiles sont attribués. Plus la performance globale est élevée, plus l’étiquette comportera d’étoiles.

Au fur et à mesure des années, les exigences ont été revues à la hausse. En effet, en 2012, seuls les appareils ayant un niveau de performances correspondant au niveau 4 ou 5 étoiles pouvaient obtenir le label Flamme Verte. La classe 4 étoiles ne peut désormais plus prétendre au label et de nouvelles classes ont été créés (6 et 7 étoiles), signe que les appareils sur le marché sont de plus en plus performants. D’ailleurs d’ici 2020, seuls les appareils possédant 7 étoiles pourront obtenir le label Flamme Verte.

Voici les valeurs actuelles fixées par le label pour les différents appareils de chauffage, en fonction du type de combustible :

Appareils indépendants

Classe énergétique Rendement énergétique

(en %)

Emissions de monoxyde de carbone (en %)* Emissions de particules fines (en mg/Nm3)*
BOIS BÛCHE 5 ***** ≥ 70 ≤ 0,30 ≤ 90
6 ****** ≥ 75 ≤ 0,15 ≤ 50
7 ******* ≤ 0,12 ≤ 40
GRANULES 5 ***** ≥ 85 ≤ 0,04 ≤ 90
6 ****** ≥ 86 ≤ 0,03 ≤ 40
7 ******* ≥ 87 ≤ 0,02 ≤ 30

*Valeurs exprimées à 13 % d’O2 selon le projet de norme prEN 16510

 

Chaudières domestiques

Classe énergétique Rendement énergétique* Emissions de monoxyde de carbone(en mg/Nm3)** Emissions de particules fines (en mg/Nm3)** Emissions de composés organiques volatils (en mg/Nm3)**
CHARGEMENT MANUEL 5 ***** > 80 ≤ 700 ≤ 60 ≤ 30
6 ****** > 87 ≤ 600 ≤ 40
7 ******* ≤ 500 ≤ 30
CHARGEMENT AUTOMATIQUE 5 ***** > 85 ≤ 500 ≤ 40 ≤ 20
6 ****** > 87 ≤ 450 ≤ 30
7 ******* ≤ 300 ≤ 20

** Valeurs exprimées à 10 % d’O2 à 1013 Mbar selon la norme NF EN 303.5

 

Une charte d’engagement pour les fabricants

étiquette flamme verte

Au total, ce sont plus de 95 marques qui se sont engagées avec ce label. Les appareils sont tous contrôlés dans des laboratoires notifiés par la commission européenne puis certifiés par un organisme de certification indépendant (Eurovent Certita Certification).

Depuis 2010, des prélèvements annuels sur site doivent être effectués afin de vérifier que les performances inscrites sont toujours conformes et dans le cas contraire, l’appareil pourra être rétrogradé ou même retiré du label.

Chaque fabricant s’engage donc à respecter un cahier des charges précis, imposé par le label.

Afin de vous aider dans votre achat, un moteur de recherches existe afin de vous orienter sur le bon appareil en fonction de vos critères, convenant ainsi à votre habitation et à vos usages. Seuls les appareils labellisés minimum Flamme Verte 5* seront proposés pour garantir les meilleures performances possibles.

Géré par le SER (Syndicat des Energies Renouvelables), le label Flamme Verte doit offrir la garantie d’un matériel de qualité. En plus du fait d’avoir un appareil performant, donc moins consommateur et moins polluants, l’achat d’un appareil possédant le label flamme verte permet d’obtenir de nombreuses aides financières : crédit d’impôt, EcoPTZ, taux de TVA réduite… sous réserve de faire appel à un artisan RGE. Voici une fiche récapitulative du CITE pour un appareil Flamme Verte

 

Source : flammeverte.org

Répondre