» » L'Alliance pour la Planète réclame un Grenelle de l'énergie

L'Alliance pour la Planète réclame un Grenelle de l'énergie

Alliance pour la PlanèteNous reproduisons ci-après le communiqué de presse d’Alliance pour la Planète (14 mars 2011).

Alors que le Japon doit faire face à une crise nucléaire majeure et que les projets d’extraction de pétrole non-conventionnel se multiplient, l’Alliance pour la Planète demande au chef de l’Etat d’engager avant l’été un Grenelle de l’énergie accompagné d’un grand débat public démocratique. Les choix dans le domaine de l’énergie engagent notre avenir à tous et ne peuvent plus être soustraits au débat démocratique.

1/ Un moratoire d’urgence sur les énergies fossiles non-conventionnelles: La diminution des coûts d’extraction, liée à l’augmentation du prix de revente de l’or noir, a rendu l’exploitation des énergies fossiles non-conventionnelles économiquement viables pour un certain nombre d’entreprises. Les zones de forage attestent de ce nouvel appétit. Peut-on sciemment préconiser les forages off shore au large de la Guyane ou de la côte méditerranéenne, l’exploitation des sources de schiste en Seine et Marne ou dans le Larzac tout en masquant leurs impacts environnementaux?

Dans le domaine du nucléaire, on voit ce qu’il en coûte de minorer perpétuellement les risques pour ne parler que de production d’énergie à court terme. C’est la raison pour laquelle, l’Alliance appelle l’Etat à geler dès maintenant tous les projets d’extraction d’hydrocarbures non-conventionnels.

2/ La méthode Grenelle doit être appliquée à la définition de la politique énergétique de notre pays: Nous ne pourrons, du jour au lendemain, renoncer totalement au pétrole et au nucléaire, mais il est absurde d’investir dans de nouvelles technologies d’extraction du fossile ou dans la fusion nucléaire sans consulter nos concitoyens. Le chef de l’Etat a plusieurs fois mis en avant l’intérêt de cette méthode de débat pluraliste, plébiscitée par les Françaises et les Français. Il est plus que temps de l’appliquer à la question de la définition de la politique énergétique, en incluant la question du choix de la filière nucléaire qui montre une fois de plus qu’elle est plus un problème qu’une solution.

A lui seul, le vent ne règlera pas le problème énergétique. A lui seul le soleil ne règlera pas le problème énergétique. Mais ensemble, ils peuvent y contribuer!

L’Alliance pour la Planète appelle donc le gouvernement à lancer au plus vite un Grenelle de l’énergie afin de débattre démocratiquement des choix à faire pour engager la France dans un avenir renouvelable au nom des générations futures. Un véritable débat public sur les orientations énergétiques de notre pays doit être créé et exige une expertise indépendante et pluraliste sur cette question.

Pour en savoir plus:
Le site internet de l’
Alliance pour la Planète

Source: Communiqué de presse WWF

6 réponses

  1. cloisons
    | Répondre

    il est important d’ouvrir ce débat et de pourvoir discuter autour des thémes comme ceux-la! mais c’est toujours la même chose on attend les actions !

  2. Pierre-Emmanuel Fabre
    | Répondre

    Réaction de l’ONG écologiste et anti-nucléaire Greenpeace dans le journal de TV5 Monde: http://www.youtube.com/watch?v=nKxmZZId4CI (Vidéo YouTube)

  3. "Gambare"
    | Répondre

    La catastrophe au Japon en faits et chiffres (Le Point): http://www.lepoint.fr/monde/la-catastrophe-au-japon-en-faits-et-chiffres-16-03-2011-1307069_24.php

  4. Paulprieut
    | Répondre

    Nucléaire: Le scénario du pire (NKM sur BFM): http://www.youtube.com/watch?v=Ywh-966rSn0&feature=player_embedded#at=15

  5. joeren
    | Répondre

    que doit-on penser de cette demande de l’ASN ? Est-ce une coïncidence ou bien la tragédie de nos amis japonais engendre-telle des interrogations sur la capacité de la France à gérer son environnement nucléaire ?

    Entité publique : MEDDTL – Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement
    Entité d’Achat : ASN – Autorité de Sûreté Nucléaire
    Intitulé de la consultation : Renouvellement du dispositif informatique de l’ASN dédié à l’alerte en cas d’urgence radiologique
    Objet de la consultation : L’ASN souhaite renouveler son système d’alerte, c’est-à-dire le système automatique qui permet de déclencher une alerte en cas de situation d’urgence radiologique et de mobiliser le personnel ASN compétent. Le présent appel d’offre porte donc sur la fourniture : de la prestation de mise en oeuvre et de migration vers le nouveau système ; du dispositif automatique complet de système d’alerte ; des moyens de communication nécessaires au système pour recevoir l’alerte, alerter les agents ASN et gérer leur réponse ; de la prestation d’entretien, maintenance et d’évolution du système.
    Référence consultation : ASN_MEA_DEU_001_2011
    Type de procédure : Appel d’offres ouvert
    Date de mise en ligne : 16/03/2011 14:30
    Date et heure limite de remise des plis : 09/05/2011 16:30
    Lien d’accès direct : https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.EntrepriseAdvancedSearch&AllCons&refConsultation=27978&orgAcronyme=d4t

Répondre