» » » Le Bâtiment Basse Consommation, déjà une réalité dans la construction et la rénovation

Le Bâtiment Basse Consommation, déjà une réalité dans la construction et la rénovation

Eco-construction - Eco-rénovationL’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) lance, avec les Ministères du Développement Durable, de l’Economie, de l’Enseignement Supérieur et de la Ville, la deuxième phase du PREBAT, la Plateforme de Recherche et d’Expérimentations sur l’Energie dans le Bâtiment.

Cette initiative coordonne la recherche nationale en faveur de constructions ou de rénovations “basse consommation”, afin de contribuer à réduire par 4 les émissions de gaz à effet de serre dans le bâtiment conformément au Plan Climat 2004-2012.

  • PREBAT 1: un bilan positif avec 2.200 bâtiments basse consommation soutenus par l’ADEME

La construction et la rénovation des 2.200 bâtiments exemplaires soutenues par l’ADEME dans le cadre du PREBAT 1 ont d’ores et déjà permis de démontrer qu’il est aujourd’hui possible d’atteindre la basse consommation à coût maîtrisé grâce aux techniques existantes. Grâce à ces démonstrateurs, les meilleures solutions et les techniques d’optimisation ont pu être plus largement diffusées auprès des professionnels du bâtiment.

Les appels à projets Bâtiments Basse Consommation lancés par l’ADEME et les Régions dans le cadre du PREBAT depuis 2006 offrent un panel assez complet d’opérations, avec leurs caractéristiques techniques et économiques, portant sur des bâtiments courants et représentatifs. Parmi les 2.200 projets de bâtiments aidés, 55% concernent le résidentiel (maisons individuelles et logements collectifs).

Carte: Les bâtiments exemplaires du PREBAT par région

Le coût moyen se situe désormais à près de 1.300 euros HT/m² SHON1 pour les logements collectifs neufs. Si la construction d’un bâtiment BBC représente encore un surcoût de l’ordre de 10% à 15%, celui-ci doit être mis au regard des économies d’énergie réalisées sur la durée de vie du bâtiment (consommations d’énergie divisées par deux par rapport à un bâtiment respectant la réglementation). L’application de la réglementation thermique 2012 (RT 2012)dès fin 2011 aux bâtiments tertiaires et publics, devrait, par ailleurs, stimuler l’offre de produits et de technologies et faire baisser les coûts.

  • PREBAT 2: un dispositif encore renforcé

Premier financeur du PREBAT 1, l’ADEME prolonge cette année son rôle d’acteur de la performance énergétique des bâtiments, en poursuivant sa collaboration avec le PREBAT 2 tant au niveau national qu’au niveau régional.

Sont ainsi lancées les actions suivantes:
– Appel à manifestation d’intérêt sur les “bâtiments et îlots à énergie positive et à bilan carbone minimum” dans le cadre des Investissements d’Avenir
– Appels à projets régionaux du PREBAT pour des bâtiments exemplaires, avec une priorité donnée à la rénovation, conformément aux orientations stratégiques de l’ADEME et du PREBAT 2
– Programme d’études et de recherches socio-économiques, dans le cadre duquel l’ADEME pilotera deux groupes projets: “Pratiques, usages et évolutions démographiques” et “Equipements, usages et comportements des ménages vis-à-vis de l’eau chaude sanitaire”.

En complément de ces actions, l’ADEME continuera de déployer des dispositifs de formation pour aider les professionnels à relever le défi de la performance énergétique.

En effet, si les bâtiments exemplaires ont été réalisés avec des techniques classiques ou en développement (systèmes de chauffage performants, renforcement de l’isolation ou utilisation de matériaux bio-sourcés…), les niveaux de performance énergétique à atteindre, ainsi que la technicité, le réglage et la maintenance des équipements à mettre en oeuvre, nécessitent une adaptation de la profession. Des dispositifs de formation et d’accompagnement des professionnels sont ainsi toujours en place, comme les programmes FEEBat, PRAXIBAT, e-nergieBAT, ou encore le réseau des centres de ressources BEEP.

Source: Communiqué de presse du 18 mai 2011 de l’ADEME

Une réponse

  1. Philippe Schoen
    | Répondre

    Nous avons réalisé une maison d’hôtes dans une ancienne maison traditionnelle alsacienne, rénovée BBC (nous avons bénéficié du Programme Energie Alsace, un partenariat avec la Région Alsace et EDF).

    Voici le site de la maison : http://www.chambrealsace.com
    Travaux de rénovation :
    https://sites.google.com/site/alsacebb/la-maison-chambre-hotes-charme-alsace-strasbourg/basse-consommation-chambre-hotes-charme-alsace-strasbourg

    Nous souhaitons maintenant rénover la dépendance. Pouvons-nous bénéficier d’un accompagnement supplémentaire ?

Répondre