» » Le Ministère du Développement Durable souhaite revitaliser les territoires grâce aux énergies renouvelables

Le Ministère du Développement Durable souhaite revitaliser les territoires grâce aux énergies renouvelables

Energies Renouvelables (EnR)Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (MEDDTL) et Augustin de ROMANET, Directeur Général de la Caisse des Dépôts (CDC), viennent de signer une convention relative au soutien de la Caisse des Dépôts à l’efficacité énergétique et au développement des énergies renouvelables pour la période 2011-2013. Cette convention fait suite à un précédent accord, portant sur la période 2008-2010, pour soutenir le développement des énergies renouvelables.

Avec le Grenelle de l’Environnement, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables sont devenues deux des trois piliers de notre politique énergétique. Sous présidence française, en 2008, l’Union européenne a choisi de répondre à ces enjeux en se proposant, à l’horizon 2020, d’augmenter de 20% son efficacité énergétique, et de se doter de 20% d’énergies renouvelables dans sa consommation finale d’énergie. Pour la France, cet objectif s’accompagne d’une ambition en termes d’emploi et de croissance, notamment pour les territoires ruraux.

Dans ce contexte, le premier partenariat avec la Caisse des Dépôts visait trois objectifs :
– accroître le parc installé de 500 MW cumulés sur plusieurs filières (éolien, photovoltaïque, biomasse, micro hydraulique),
– contribuer à structurer un réseau de PME françaises dans les énergies renouvelables
– contribuer au développement économique local

Avec 542 MW engagés et 154 M€ investis fin 2010, les objectifs en capacité de production ont été atteints. De plus, selon une évaluation du Cabinet Roland Berger, l’intervention de la Caisse des Dépôts a contribué à répondre au besoin important de structuration des filières. Elle a permis de contribuer au développement économique local et au développement de capacités de production sur des territoires à faible produit intérieur brut ou à forte dépendance énergétique.

Compte tenu du succès de la première convention, Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et Augustin de ROMANET ont souhaité renouveler leur partenariat.

Au titre de cette convention, la Caisse des Dépôts:
– accompagnera les collectivités territoriales et les bailleurs sociaux dans leurs démarches d’efficacité énergétique, notamment par un investissement dans les partenariats publics-privés et des éco-prêts pour la rénovation thermique des logements sociaux
– soutiendra le développement des petites et moyennes entreprises du secteur de l’énergie, avec l’objectif de structurer des filières industrielles françaises compétitives; elle soutiendra notamment le développement économique local associé au déploiement de l’éolien en mer (immobilier, formation…)
– appuiera l’émergence de l’économie du changement climatique et le développement d’outils de pilotage de ses émissions de gaz à effet de serre et de sa consommation d’énergie
– consacrera plus de 135 M€ aux investissements dans la production d’énergie renouvelable sur la période 2011-2013, devant contribuer à la réalisation de 500 MW de capacités nouvelles de production. Les investissements seront diversifiés en accentuant l’implication dans la filière biomasse, dont les retombées territoriales sont importantes. La Caisse des Dépôts entend également investir dans des projets 100% thermiques (à partir de biomasse et de géothermie) ou sur les premières réalisations de certaines technologies émergentes (énergies marines et éolien en mer).

“La biomasse, l’éolien, la micro-hydraulique, le photovoltaïque,… sont le pétrole vert des départements ruraux. Avec la Caisse des Dépôts nous intervenons en investisseur pour soutenir les projets dans les départements à fort potentiel qui sont souvent aussi ceux à plus faible activité économique. Au total c’est près de 300 M€ qui seront consacrés entre 2008 et 2013 aux investissements de production des énergies renouvelables dans les territoires”, a déclaré Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET.

“Avec son plan stratégique Elan 2020, la Caisse des Dépôts s’est notamment fixé comme priorité, pour répondre aux urgences du pays, le développement de la ville et des infrastructures durables. Quatre ans après la mise en oeuvre de ce plan, les progrès réalisés sont reconnus et ils sont considérables. Face aux défis environnementaux actuels, la Caisse des Dépôts mobilise ses financements pour la réhabilitation énergétique du logement social et investit aux côtés des PME pour la production d’énergie renouvelable sur les territoires”, a déclaré Augustin de ROMANET.

Source: MEDDTL

Répondre