» » » » Le solaire photovoltaïque, meilleur marché que le nucléaire

Le solaire photovoltaïque, meilleur marché que le nucléaire

Alors qu’EDF Energy va construire deux EPR sur le site d’Hinkley Point C, Abu Dhabi investit dans le solaire photovoltaïque. 5 fois meilleur marché que le nucléaire au Royaume-Uni, la ville cherche une grosse production solaire à moindre coût pour exporter sa production gazière. Quelle sera cette nouvelle centrale solaire ? Pourquoi des coûts si compétitifs ?

Abu Dhabi s’apprête à développer le solaire photovoltaïque avec sa centrale de Sweihan

centrale-solaire-shams
La centrale solaire de Shams 1. MARWAN NAAMANI / AFP

Alors qu’en Mai 2016, un contrat solaire avec un montant record avait été signé au Chili pour 2.910 US cents/kWh, Abu Dhabi cherche à signer un contrat avec des prix encore plus avantageux.

Plusieurs offres sont sur la table, notamment celle du chinois Jinkosolar qui, en partenariat avec le japonais Marubeni, propose une offre à 2.420 US cents/kWh. Ainsi, d’une puissance dépassant les 1,1 GW, cette nouvelle centrale de Sweihan pourrait représenter les 2/3 de la puissance d’un réacteur EPR. De quoi se poser des questions quant à la pertinence de construire de nouveaux réacteurs nucléaires, notamment dans les régions à fort potentiel solaire.

De même le groupe Masdar, en partenariat avec EdF et PAL Technology, a fait plusieurs offres se situant entre 2,598 cents et 3,635 cents/kWh. Des tarifs qui, bien que plus importants que ceux de Jinkosolar, sont plus de 3 fois meilleur marché par rapport à l’EPR au Royaume-Uni.

Pourquoi des coûts si concurrentiels ?

panneauxBien que l’Abu Dhabi Electricity and Water Authority (ADWEA) n’ait pas encore choisi d’offres parmi les différentes propositions, toutes montrent que l’investissement dans les énergies solaires photovoltaïques est très bon marché actuellement. Et ce, bien au-delà du nucléaire ou de la production gazière.

Deux raisons principales sont à l’origine de prix de vente du kWh si intéressants. D’abord parce que depuis déjà 5 ans, les prix sont en constante baisse avec près de 80% de diminution et ceci principalement car les capacités de production de cellules sont importantes. Ensuite, les recherches actuelles se focalisent sur la baisse du prix des cellules solaires et des composants. Aucune raison alors pour que le prix du solaire photovoltaïque augmente, bien au contraire.

En plus de cela, les acteurs du solaire chinois qui contrôlent 90% du marché mondial devraient écouler leurs surplus anticipé de leur production en module photovoltaïque, faisant chuter leur prix de près de 50% dans les 18 mois à venir (selon les analystes de l’agence Bloomberg).

 

Le choix fait par Abu Dhabi d’investir dans le solaire photovoltaïque montre une compétitivité croissante du secteur. Des prix bien plus faibles que le nucléaire avec des capacités de puissance qui s’en rapproche de plus en plus. Il n’est à présent plus question de mettre de côté cette alternative renouvelable.

 

Source: Technique de l’ingénieur

Une réponse

  1. thierry
    | Répondre

    Une autre raison n’est pas évoqué, l’intermittence qui n’existe pas a abu dhabi. Elle est importante en Europe et singulièrement en Angleterre ce qui impose d’avoir des centrales a gaz pour gérer l’ intermittence. Rappelons que sous nos lattitudes le taux de charge du solaire n’est que de20%. Les coûts de production ne veulent rien dire car il faut ajouter les coûts de l’ intermittence qui sont très élevés : Pour 1 euros investit ds l’eolien ou le solaire il faut investir 1 a 2 euros ds des capacités supplémentaires ou dans du stockage.

Répondre