» » » Le Sommet de l'Immobilier et de la Construction place le logement au cœur de la campagne Présidentielle

Le Sommet de l'Immobilier et de la Construction place le logement au cœur de la campagne Présidentielle

Le Sommet de l'Immobilier et de la Construction - FFBRetour sur Le Sommet de l’Immobilier et de la Construction du 7 mars dernier autour des 8 propositions de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et sur le débat final entre les représentants du PS et de l’UMP, Jean-Marc Ayrault et Jean-François Copé.

Après un bref historique des 20 années passées, la FFB a rappelé les trois “fondamentaux” jugés non négociables: délais de paiement (qui sont mal encadrés au niveau des clients), TVA à taux réduit (le Taux de TVA ne doit pas être encore augmenté au-delà de 7%), statut d’auto-entrepreneurs (qui a des effets négatifs et qui sont à corriger).

Ensuite 8 propositions ont été faites et débattues en table ronde et avec les interventions brèves de certains candidats (Mme Eva Joly, Mme Marine Le Pen, Mr Jean-Luc Mélenchon, Mr François Bayrou).

1 & 2. L’investissement Privé dans le non résidentiel: La nécessité d’une stabilité juridique et fiscale pour permettre de poursuivre l’investissement privé dans les conditions actuels (SIIC notamment). L’empilement actuel des règlementations peut avoir des effets négatifs et générer des freins, il est demandé à ce que les futures évolutions ou simplifications se fassent de façon plus coordonnée avec les acteurs investisseurs du marché.

3 & 4. L’Investissement public local: Les collectivités représentent 25% du CA inclus le secteur HLM. Le constat est que les collectivités ont un besoin de diversifier leurs sources de financement notamment en pouvant avoir accès direct à l’épargne des ménages ou à l’émission d’emprunt obligataires.

5 & 6. L’Investissement logement: La FFB demande d’une part qu’une fiscalité adaptée soit mise en place pour soutenir le marché locatif privatif, et que le 1% logement soit restauré dans sa fonction première, en arrêtant en particulier les ponctions actuels du budget alloué au profit de l’Anah et l’Anru.

7 & 8. Le préalable foncier: La FFB demande à la fois un objectif plus important en terme de logements construits (500.000), couplé à une mise en cohérence en matière de PLU, politique foncière et de la ville. Il est mis l’accent également sur: le manque de terrain, la nécessité de réformer la politique de la ville et droits au logement en les remontant au niveau de l’intercommunalité, l’importance de changer le régime de pénalisation pour minimiser la rétention foncière

Les propositions de la FFB ont été au cœur des débats, les intervenants appréciant la pertinence ou non de chacune d’entre elles. Dans l’ensemble, les interventions brèves des quatre candidats indiquent leur sensibilité aux sujets du logement et aux propositions de la FFB. Pour reprendre quelques réactions, Mr Mélenchon a insisté sur la nécessité de construire massivement des logements sociaux, Mme Joly ajoutant la nécessité de penser à la rénovation également (objectifs 1 Million € de rénovation par an).

Le débat final entre Mr Ayrault représentant de Mr Hollande et Mr Copé représentant de Mr Sarkozy fait apparaître des éléments nouveaux: Mr Ayrault indique que 500.000 emplois par an sont refusés à cause d’un problème de logement (indisponibilité, coût du loyer excessif, caution, exigences de CDI..) et qu’il faut que l’objectif de 500.000 logements perdure sur 10 ans.

Pour l’encadrement des loyers et la nécessité pour l’Etat d’être exemplaire en faisant baisser la pression foncière par la mise à disposition de terrain de l’Etat aux collectivités, les deux candidats révèlent leurs divergences, Mr Copé indiquant que ces mesures sont soit inefficaces, soit coûteuses.

Quelques 80 propositions concrètes seront présentées en avril par la FFB. A suivre donc…

Par contre, aucun mot des candidats sur la performance énergétique des bâtiments, et la nécessaire priorité à économiser l’énergie et rénover le parc existant.

Source: Jean-François Moreau, Pages-Energie

2 réponses

  1. Furter Willy
    | Répondre

    Extrait de ma lettre au Président

    Bonjour Monsieur Le Président.

    Vous êtes confronté, entre autres, au chômage, au déficit de logements ainsi qu’aux manques de débouchés de la sidérurgie.

    Je développe un concept de fabrication industrielle de maisons à ossature métallique capable d’être produites par des équipes d’une trentaine de personnes, sans formation particulière, à raison d’une à l’heure, assemblées sur chantier en une journée, par des équipes de 6 monteurs

    3ooo kg d’acier permettent de construire 1 maison de type T4

    A celà s’ajoutent l’isolation et les habillages

    Ce concept ne peut voir le jour car il se heurte aux contraintes produites par les instances du Bâtiment.

    Sachez qu’une maison peut être chauffée gratuitement par les calories fournies gracieusement par le soleil mais que des directives émanant du CSTB, obligent la ventilation des toitures et des façades, idéales pour rafraîchir l’habitat mais néfastes en période froide car elles pompent littéralement les calories de cet habitat, en passant au travers des isolants, qui n’ont d’isolant que le nom, car ce sont des retardateurs de transfert de chaleur, plus ou moins efficaces selon leur pouvoir à retenir de l’air immobile.

    En supprimant cette directive, bon nombre de solutions seraient trouvées afin de réduire drastiquement les besoins en chauffage des habitats.

    L’air immobile est le meilleur isolant thermique, disponible partout, il est, de plus, gratuit.

    Les logiciels des BE Thermiques du Bâtiment n’en tiennent pas compte dans le calcul déterminant la résistance thermique des maisons.

    Le béton n’est pas un matériau de construction solide, c’est le ferraillage qui lui confère sa solidité.
    En gardant le ferraillage et en remplaçant le béton par de l’air immobile, on fabrique des constructions légères et résistantes.
    Gustave EIFFEL l’a démontré avec sa tour et ses viaducs.

    Les films réfléchissants utilisés en cuisine, pour la protection thermique des denrées, efficaces dans les couvertures de survie, reconnus et employés avec succès dans l’aéronautique aussi bien que dans l’agro-alimentaire ne sont pas reconnus comme isolants par le CSTB alors que ce sont les SEULS à rejeter aussi bien les calories que les frigories, les autres isolants ne font que freiner leur passage.

    La pluie, fort désagréable sur le visage, est le moyen NATUREL de filtrage de l’eau.
    Son utilisation est restreinte alors qu’associée aux calories fournies par le soleil, elle pourrait assurer gratuitement le chauffage des habitations tout en alimentant les lave-linge et lave-vaisselle, les protégeant du calcaire tout en réduisant drastiquement leur consommation électrique, sachant que 80% d’électricité sert au chauffage de l’eau.

    Tous les produits utilisés dans le Bâtiment doivent avoir subi des tests de résistance au feu .Ils ne servent pas à arrêter un feu, mais à freiner sa propagation.
    Un stage d’initiation chez les pompiers nous enseigne qu’un verre d’eau éteint un feu à la première seconde, un seau d’eau à la première minute et une tonne d’eau à la première heure.
    Au lieu d’obliger les constructeurs à doter les habitations de détecteurs de fumées, elle devrait les obliger à construire des maisons ininflammables, non par les produits qui la composent mais par un circuit d’extinction, doté de têtes d’extinction judicieusement placées qui, à la moindre surchauffe éclatent , humidifiant leur environnement, empêchant la propagation du feu tout en le noyant.
    La chute de pression dans le circuit d’eau entrainant un dispositif d’alerte au centre de secours permettrait une réaction rapide de celui-ci, d’abord par un appel téléphonique puis une intervention sans attendre que les flammes sortent par les fenêtres. Ces systèmes sont employés avec succès dans les halls de stockage et les grandes surfaces. Pourquoi pas pour notre habitat?

    Il faut 3 assurances afin de construire une maison:
    – la décennale de tous les intervenants, normal;
    – une dommage-ouvrage, pourquoi?
    – une de parfait achèvement, encore pourquoi?

    Aucun produit fabriqué dans l’union européenne, n’a besoin de trois assurances.
    De plus les conditions d’obtention découragent ceux qui en feraient la demande, frein idéal pour les gros groupes de constructeurs.

    AIDEZ-MOI à construire une maison prototype, solide, isolée à l’air immobile et chauffée uniquement par le soleil et la pluie, démontrant toutes les avancées technologiques qui permettraient de mettre l’habitat à la portée de toutes les bourses.

  2. Annalisa Bastillette
    | Répondre

    Me voilà un peu éffarée.J’ai fait le choix de François Hollande au 2eme tour car je voulais croire ai changement qui était annoncé et à l’élaboration d’une équipe gouvernementale irréprochable. Quelle déception de découvrir que François Hollande va choisir comme premier ministre Jean Marc Ayrault, qui n’est clairement pas irréprochable. Il a clairement était l’objet d’une condamnation à 6 mois de prison pour magouille de favoritisme ! Vraiment décue….

Répondre