» » » Les chiffres clés du climat France et Monde en 2014 et ses impacts

Les chiffres clés du climat France et Monde en 2014 et ses impacts

Marché mondiale du photovoltaïque, croissance de 30% pour 2014
Marché mondiale du photovoltaïque, croissance de 30% pour 2014

Le service de l’observation et des statistiques du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE) a publié pour l’année 2014 les chiffres clés du climat en France et dans le monde.

Ce rapport  pour son édition 2014 s’inscrit dans le contexte de la 19e conférence des parties sur les changements climatiques (COP19) qui s’est tenu à Varsovie du 11 au 22 novembre 2013.

Basé sur des données mises à jour par rapport à 2013 et illustré par des schémas du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), ce rapport a pour objectif d’informer le plus large public sur le réchauffement climatique, ses mécanismes, causes et effets ainsi que sur les dispositifs internationaux mis en place pour le circonscrire.

Des températures moyennes en hausse et des phénomènes météo  extrêmes en augmentation : Riche d’enseignements, le rapport montre l’évolution des températures et notamment en France  métropolitaine entre +0,7ºC et 1,1 ºC sur le dernier siècle (1901 à 2012).

Mais aussi l’évolution du niveau des mers du globe et de l’humidité au sol (le Sud de la France et l’Europe du Sud sont des zones très concernées ) et propose des projections jusqu’en 2100.

Sont mis en évidence également la diminution de la couche neigeuse sur l’hémisphère Nord notamment, avec là encore un effet de réchauffement supplémentaire du fait de la moindre réflexion du rayonnement solaire (ou albédo : le blanc reflète les rayons les couleurs sombres absorbent) ainsi que les effets sur les flux migratoires de certains oiseaux.

evolution des températures
Une moyenne de température en hausse et des phénomènes extrêmes aussi (inondations, canicule ..)

L’important, c’est aussi que cette élévation  a des effets sur les phénomènes comme le nombre de jours de canicule (ou anormalement chaud) et aussi sur l’humidité du sol et les précipitations pluvieuses.

Nous avions présenté précédemment une étude de prévision météo à horizon 2030-2050 effectuée sur la région Parisienne par MeteoFrance ; là encore très concrètement sont évoqués quelles solutions serait il possible de mettre en place en cas de canicule.

Les explications, c’est essentiellement le CO2 et l’activité humaine : Même si une combinaison de facteurs naturels et anthropiques (causés par l’homme) explique les variations de la température, la hausse des températures est principalement due aux émissions des gaz à effet de serre (GES) dont le CO2. Est développé dans ce rapport le rôle et les impacts des activités humaines (énergie, transport, activités industrielles et construction, …) sur les émissions et niveaux de stocks de GES dans le monde.

Le constat est que, grâce à la prise de conscience internationale et locale, les émissions de gaz à effet de serre de l’Union européenne à 27 ont diminué de 18 % entre 1990 et 2011 et les émissions de CO2 de la France ont diminué de 7 % entre 1990 et 2007 selon l’approche territoire (évaluation de la quantité de gaz à effet de serre émis par l’ensemble des activités exercées sur un territoire). C’est insuffisant mais la tendance est affirmée.

Par contre l’approche «empreinte» CO2 qui permet de comptabiliser les émissions dues à la demande finale intérieure d’un pays, en ajoutant les émissions liées aux produits importés et en retranchant celles des produits fabriqués sur son territoire puis exportés démontre une augmentation des émissions de GES sur la même période (1990-2007).

Ce rapport se termine par une explication des négociations internationales en cours, des engagements existants (protocole de Kyoto) et principes de flexibilité mais aussi sur un rappel des engagements de la France pour la réduction des émissions de GES.

Cette édition 2014 est enrichie et réorganisée pour être plus pédagogique et plus lisible avec notamment un focus sur les principes des émissions des GES.

Pages-Energie vous en souhaite une bonne lecture.

Pour télécharger le rapport complet ‘Chiffres clés du climat France et Monde » cliquez ici pour télécharger

Source : site Ministère du Développement durable – MEDDE

 

 

Une réponse

  1. Nat
    | Répondre

    Des chiffres de plus en plus effrayants… Il est grand temps que les gens se mobilisent pour faire des économies d’énergie. Malheureusement, la crise économique que nous traversons ralentit les prises de décision politique en faveur du développement durable. Merci pour ce résumé du rapport.

Répondre