» » » L’union des énergies en Europe

L’union des énergies en Europe

Alors qu’en avril 2014, un projet d’Union de l’énergie avait percé sur la scène internationale, à ce jour rien n’a réellement été fait pour que des mesures concrètes soient prises. En association avec l’Institute of Public Affairs (de Pologne) et la Friedrich Ebert Stiftung (d’Allemagne), Terra Nova a souhaité donner une réelle impulsion à ce projet ambitieux qui selon eux ne va pas assez loin notamment à cause des politiques intérieures des différents pays.éoliennes-energie-renouvelable

L’étude repose sur 3 piliers :

  • Une gouvernance transparente et une répartition des compétences claire entre l’Union et ses Etats membres
  • Une réforme du système énergétique européen
  • Une intégration plus étroite de la politique énergétique avec les autres politiques de l’Union

Pour cela, plusieurs propositions ont été mises en avant afin d’éviter les échecs passés notamment la création d’une plateforme parlementaire européenne, afin de mieux impliquer les parlementaires nationaux. Sont également proposés, la mise en place d’un processus de planification conjointe des investissements européens, la réorganisation du marché électrique européen ou encore la création d’une politique européenne de R&D axée sur l’efficacité énergétique et les technologies de transition. Il faut aussi donner la priorité aux investissements et créer une taxe carbone européenne pour les secteurs non soumis au système européen d’échange de quotas. Toutes ces propositions visent à passer d’un système centralisé basé sur des énergies fossiles à un système décentralisé basé sur les énergies renouvelables intermittentes au coût marginal de production quasi nul.

Pour que ces suggestions soient mises en avant, Terra Nova souhaiterais les faire circuler au niveau de la Commission Européenne pour ce que sujet puisse être inclus dans le débat.

Source :CommuniquedepresseTerraNova

Répondre