» » Lutte contre la précarité énergétique: Nouvel appel à propositions

Lutte contre la précarité énergétique: Nouvel appel à propositions

Précarité énergétique en France3,8 millions de foyers en France sont en situation de précarité énergétique. En d’autres termes, ces foyers sont parfois dans l’impossibilité de payer leurs factures énergétiques (logement, transport), notamment en raison de la hausse constante des prix de l’énergie.

L’ADEME, avec le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA) du Ministère du Développement Durable et l’ANAH, a lancé un nouvel appel à propositions qui, outre la bonne comprehension du phénomène, devra apporter des solutions concrètes pour lutter contre ce qui n’est pas une fatalité.

  • L’ADEME et ses partenaires ont choisi d’axer l’appel à propositions 2012 sur 6 dimensions:

1. Massification du problème et systématisation de l’action pour généraliser les procédures d’identification du phénomène, réduire les coûts et favoriser la coopération entre les acteurs.

2. Habitat et déplacements pour prendre la question de la vulnérabilité énergétique dans sa globalité: la difficulté à payer ses factures concernent autant le logement que l’usage d’un véhicule individuel.

3. Sécurisation économique des ménages investisseurs dans un contexte incertain pour inciter les ménages à investir dans l’efficacité énergétique afin d’éradiquer les logements de classe E, F et G et résoudre notamment le cas des copropriétés dégradées.

4. Confort thermique et santé publique pour identifier les impacts du manque de confort thermique (chaleur l’hiver et fraîcheur l’été) sur la santé.

5. Instruments juridiques et administratifs: possibilités et conséquences pour rendre les subventions plus efficaces et plus accessibles.

6. Actions incitatives vis-à-vis des propriétaires bailleurs pour instaurer des instruments de médiation entre bailleurs et locataires.

La date limite de remise des propositions est fixée au 6 avril 2012. Les dossiers peuvent être téléchargés sur les sites Internet du PUCA ou de l’ADEME.

Source: ADEME

Répondre