» » » Nathalie Kosciusko-Morizet annonce un nouveau dispositif de soutien à l'énergie solaire photovoltaïque

Nathalie Kosciusko-Morizet annonce un nouveau dispositif de soutien à l'énergie solaire photovoltaïque

NKM (MEDDTL)La Ministre de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL), Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) a annoncé la mise en place d’un nouveau cadre de soutien à la filière photovoltaïque pour mi-février.

“Nous travaillons avec tous les acteurs pour mettre en place très rapidement un cadre de soutien à la filière, un cadre qui sera enfin stable et pérenne”, a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet lors de la séance de questions au Gouvernement à l’Assemblée Nationale (Séance du 12 janvier 2011).

Le rapport définitif sera adopté le 11 février prochain et nous voulons être en mesure de proposer un nouveau cadre à la mi-février (…) Le calendrier est donc très resserré” a ajouté la Ministre de l’Écologie.

Rappelons que la volonté du Gouvernement est de mettre fin à la création d’une bulle spéculative. Ce dernier a suspendu  en décembre 2010 l’obligation d’achat de l’électricité produite par certaines installations utilisant l’énergie radiative du soleil en publiant au Journal Officiel le décret numéro 2010-1510.

Les prochaines réunions de la “Concertation Charpin”:
– Lundi 17 janvier 2011: Régulation des toitures moyennes et grandes.
– Lundi 24 janvier 2011: Développement industriel de la filière et enjeux environnementaux.
– Vendredi 11 février 2011: Discussion sur le projet de rapport écrit par Jean-Michel Charpin et Claude Trink.

5 réponses

  1. Décret n° 2010-1510
    | Répondre

    Réunion de Concertation du 12 janvier 2011 : les documents présentés par la DGEC et certains participants en téléchargement sur http://www.arianevennin.fr/article-solaire-concertation-charpin-le-document-remis-par-la-dgec-64877356.html

  2. Hayeck
    | Répondre

    Bonjour
    Est-ce qu’un jour on va parler du rendement réel de ces produits?

    Charles

    • So. Tours
      | Répondre

      Très bonne question !!!

  3. block
    | Répondre

    c’est ecrit sur les fiches techniques de chaque matériel…

  4. sgs
    | Répondre

    Le rendement d’une installation PV est administrativement limité & impacté par les critères d’éligibilité imposés en France, de plus en plus nombreux et contraignants, technologiquement insensés, voire dangereux:

    1) Le plafond des 3kWc pour le secteur résidentiel, obligeant d’implanter sur une toiture souvent tuilée une ou plusieurs “taches” d’environ 20m² de modules PV (ayant fait preuves d’efficience et durabilité !), forcément aux résultats esthétiques plus ou moins discutables.

    2)Les nouvelles normes d’intégration “totale” imposées désormais impactent négativement le rendement du module, forcément moins bien ventilé à l’arrière ; rappel : en cas de dysfonctionnement d’un module (ex. ombre, salissure, etc.), la température dans le boîtier de jonction du panneau, en plastique, le plus souvent, peut monter jusqu’à 180°-200°C !

    Mon souhait pour la profession en ce début d’année : Que la France arrête de se tirer des balles dans le pied, s’inspire et applique ENFIN de ce qui fonctionne très bien ailleurs depuis des années, en Allemagne, au Canada, par exemple.

Répondre