» » Zéro énergie fossile en 2050 c’est possible !

Zéro énergie fossile en 2050 c’est possible !

En 2011 déjà, l’Association négaWatt avait proposé un scénario pour donner une trajectoire énergétique sur les 40 prochaines années, orientée vers la sobriété, l’efficacité et les énergies renouvelables. Au lendemain de la COP 21, et à la veille de nouvelles élections présidentielles, un nouveau scénario 2016 enrichi et actualisé doit être présenté pour aller plus loin.

Le scénario négaWatt 2011 déjà engageant

Démarche négaWatt - pages-energie
Démarche négaWatt 2011

Le scénario négaWatt 2011 a démontré que les faisabilités techniques pour un avenir fondé uniquement sur les énergies renouvelables étaient possibles. Grâce à des études qui ont complétées le scénario, l’intérêt économique des énergies renouvelables par la production d’emplois locaux et la réduction des importations a également été prouvé. Ce scénario a été en partie un soutien au débat sur la transition énergétique et a œuvré à l’ajout d’objectifs dans la loi de transition pour une croissance verte. Pour exemple, la nécessité de diviser par 2 la consommation d’énergie finale à l’horizon 2050 pour atteindre le fameux facteur 4, c’est-à-dire diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre (GES), provient du scénario 2011 en association avec l’ADEME.

Un scénario enrichi pour 2016

Mais depuis 5 ans, les choses ont peu bougé finalement. Il faut remettre à jour les objectifs, qu’ils soient économiques ou législatifs. La COP21 a fait en sorte que des efforts soient faits pour la transition énergétique. Il s’agit, par le scénario 2016, de poursuivre ses efforts et d’aller plus loin et atteindre 100% d’énergies renouvelables en 2050. Le scénario 2011 rendait déjà cela possible, souhaitons que le scénario 2016 nous rapproche encore un peu plus près du but. Pour cela, il faut accorder une place beaucoup plus importante aux énergies renouvelables issues de la biomasse comme le bois, les déchets agricoles ou le biogaz, tout en n’oubliant pas de développer et soutenir les énergies géothermiques, éoliennes, solaires thermiques et photovoltaïques.

Besoin de soutien

Compte tenu des ambitions de ce projet, il n’est plus possible désormais de travailler uniquement avec du bénévolat. Même si une part sera toujours assurée par des bénévoles, l’Association négaWatt à besoin d’un soutien financier pour soutenir ces centaines de jours de travail effectués par des professionnels. Une campagne de crowndfunding a donc été lancé dans l’objectif de récolter au moins 40 000€.

Si la transition énergétique vous tient à cœur, vous pouvez contribuer au financement de ce nouveau scénario 2016 en faisant un don jusqu’au 30 Avril sur le site Zeste.coop (don déductible des impôts).

L’association négaWatt est une association loi 1901 à but non lucratif qui regroupe des participants de divers horizons (scientifiques, économistes, …) et a été créé en 2001. Son président actuel est Christian COUTURIER.

Une réponse

  1. Paul
    | Répondre

    c’est une bonne idée, je vais le faire, après le charbon le pétrole l’économie est aux énergies renouvelables ya plus de temps à perdre, merci pour votre article

Répondre