» » » La nouvelle prime économie d’énergie pour les ménages en précarité énergétique

La nouvelle prime économie d’énergie pour les ménages en précarité énergétique

Alors que selon l’ONPE, 12 millions de personnes sont en situation de précarité énergétique en France, l’Etat vient de mettre en place sa nouvelle prime économie d’énergie. En quoi consiste-t-elle ? Sous quelles conditions ?

Qu’est-ce que la prime économie énergie

CEELa prime d’économie d’énergie a pour objectif de lutter contre la précarité énergétique (c’est-à-dire que plus de 10% des revenus du ménage sont consacrés à des dépenses énergétiques) tout en accélérant la rénovation énergétique. Ce nouvel arrêté du 15 février 2017 se trouve dans le cadre du certificat d’économie d’énergie (CEE) et pourra bénéficier à 45% des ménages français.

Les montants de la prime seront d’au moins :

  • 800€ pour l’installation d’une chaudière individuelle à haute performante (gaz ou fioul)
  • 100€ pour l’installation d’un système de programmation centralisée dans les logements dotés d’un chauffage électrique individuel
  • 50€ pour l’installation d’un émetteur électrique à régulation électronique à fonction avancée
  • 1300€ pour l’installation d’une chaudière individuelle au bois de classe 5
  • Certaines sociétés proposent également la possibilité d’isolation des combles à partir d’1€

Le montant de cette prime est valable jusqu’au 31 Mars 2018.

Doublement des objectifs fixés pour les fournisseurs d’énergie

Avec le CEE, les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul, carburants…) ou les collectivités territoriales doivent inciter à la rénovation énergétique.

Piggy bank with polish money on radiator. Energy saving concept.D’après ce nouvel arrêté, le volume total de CEE délivrés exigés a doublé et devra désormais atteindre 1 600 TWh cumac (énergie finale cumulée et actualisée sur la durée de vie du produit) d’économie d’énergie sur les 3 prochaines années. Cela correspond à une participation de 10 milliards d’euros par an pour les fournisseurs d’énergie.

Dans le détail, par équipements, le volume total de CEE délivrés devra être :

-Pour des chaudières individuelles à haute performante : 17 800 kWh cumac

-Pour les systèmes de programmation centralisée dans les logements dotés d’un chauffage électrique individuel : 22 200 kWh cumac

-Pour les émetteurs électriques à régulation électronique à fonction avancée : 11 100 kWh cumac

-Pour les chaudières individuelles au bois de classe 5 : 289 000 kWh cumac

 

Un aide cumulable avec les autres

L’obtention de la prime est soumise à 2 conditions :

-Sous conditions de ressources

Conditions de ressources prime économie d'énergie
(développement-durable.gouv.fr)

 

-Choisir un fournisseur d’énergie (ou une entreprise) ayant signé la charte d’engagement « coup de pouce économie d’énergie » et qui versera la prime. Retrouvez la liste des entreprises signataires ici

En plus de cela, il est possible de cumuler la prime économie d’énergie avec le crédit d’impôt (CITE), l’éco prêt à taux zéro (Eco PTZ) ou encore le chèque énergie.

 

Sources : primeenergie.fr et  développement-durable.gouv.fr

Répondre