» » » » Le solaire hybride, ça chauffe!

Le solaire hybride, ça chauffe!

Avoir un seul panneau pour produire de l’électricité et récupérer de la chaleur, le panneau solaire hybride permet d’optimiser la récupération de l’énergie solaire.

Un panneau solaire hybride qu’est-ce que c’est ?

système de panneaux hybrides dans une maison
système de panneaux hybrides dans une maison

Un panneau solaire hybride est comme son nom l’indique un mixe de deux fonctions pour un même panneau. Les deux faces du panneau sont utilisées : une côté soleil pour produire de l’électricité et une en dessous pour produire de la chaleur.

Le côté face au soleil fonctionne comme n’importe quel panneau solaire photovoltaïque. Il est composé de cellules photovoltaïques qui, lors de l’émission de rayonnement solaire, produisent de l’électricité. Ces cellules sont reliées au système électrique fournissant le courant au bâtiment. Le plus du panneau hybride est donc sa face intérieure. Elle est équipée d’un échangeur thermique qui va permettre de capter la chaleur non seulement du rayonnement solaire mais également des capteurs photovoltaïques en fonctionnement.

Deux choix pour récupérer la chaleur, l’air ou l’eau

Il existe donc deux moyens pour récupérer la chaleur dans ces panneaux hybrides :

  • La récupération par un circuit d’air (aéraulique) : un réseau de gaines et un système de ventilation sont placés sous le panneau pour assurer la circulation d’air et ainsi transporter l’ai chaud.
  • La récupération par un circuit de fluide : comme une installation thermique classique, le fluide (eau ou fluide glycolé) va passer dans les tubes des capteurs thermiques, emmagasinant de la chaleur. Le liquide est alors acheminé jusqu’au ballon.

Quelle que soit la technologie de récupération employée, la chaleur obtenue par les cellules photovoltaïques a deux autres effets bénéfiques : elle entraîne un refroidissement des cellules, améliorant de 5% à 15% leur rendement et prolongeant d’autant leur durée de vie.

 

Un gros plus pour les toitures plates

Les panneaux solaires hybrides sont adaptables aux particuliers pour des logements individuels comme pour des grandes infrastructures. Mais ils offrent surtout un gros avantage pour les toitures plates. L’installation de panneaux solaires classiques sur une toiture plate diminue sa production électrique car toutes les cellules ne sont pas au contact direct du rayonnement solaire. En revanche, c’est dans le cas d’une toiture plate que les panneaux hybrides offrent la meilleure production en l’augmentant de 35%. Pourquoi ? Car la pose à plat offre une densité au m² deux fois plus importante. Ainsi en exemple pour 1 000m² de panneaux solaires hybrides en toiture plate, on aura une production de 100 MWh.

Un exemple avec EASY ROOF Boost’R par IRFTS

IRFTS, entreprise française, a mis au point un système aérothermique dédié au chauffage d’appoint, l’EASY ROOF Boost’R. Il va en journée contrôler le flux de chaleur situé sous

l’installation et le restituer à l’habitation de façon variable en fonction de la température de consigne intérieure et du flux de température dans le module. Ainsi lorsqu’en extérieur la température est de 11°C l’air sortant du Boost’R sera de 48.8°C apportant un apport de chaleur d’appoint gratuit en intérieur sans avoir besoin d’ajouter une résistance électrique, assez coûteuse en énergie, pour atteindre la température souhaitée.

correspondance entre température extérieure et température de l'air sortant
correspondance entre température extérieure et température de l’air sortant du Boost’R

 

Pour cela, il va absorber et amplifier les calories issues des capteurs solaires. L’air chaud obtenu va alors être insufflé dans l’habitat de façon contrôlée grâce au pilotage électronique via un thermostat sans fil.

Ce module possède les certifications SOLAR KEYMARK (relatif au solaire thermique) et est donc en conformité avec les standards et les exigences européennes. De par la récupération thermique, il est donc possible de bénéficier de la TVA à 5.5% et du crédit d’impôt.

 

De manière générale, un panneau hybride donnera 1,5 à 3 fois plus d’énergie qu’un panneau photovoltaïque classique. Mais il faut obligatoirement le coupler à un autre système de production de chaleur (thermodynamique, chaudière, PAC…) pour notamment la nuit et l’hiver. Bonne nouvelle pour 2016, le panneau hybride est toujours éligible au crédit d’impôt (30%) !

Sources : article de Jean-François Moreau pour  j3e et communiqué de presse IRFTS Easy Roof Boost’R

2 réponses

  1. Charlotte
    | Répondre

    Quand on voit la quantité d’énergie solaire produite dans différentes villes comme Gap , on voit que cela reste très faible, et pourtant il s’agit de la source d’énergie renouvelable la plus utilisée en France, on voit que ce type d’innovation est réllement porteur d’avenir ! En espérant que tant les particuliers que les plus grandes infrastructures y auront recours !

  2. Maxime
    | Répondre

    Je trouve ce procédé vraiment intéressant et très écologique, il faut maintenant le faire connaître !

Répondre