» » Partenariat entre la La CAPEB et EDF pour l'amélioration énergétique des bâtiments

Partenariat entre la La CAPEB et EDF pour l'amélioration énergétique des bâtiments

Professionnels du BâtimentLa Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) et EDF, viennent de signer une nouvelle charte de partenariat dans le prolongement d’un premier accord intervenu en 2007.

Les deux acteurs réaffirment leur volonté commune de contribuer activement au développement des marchés de l’efficacité énergétique, notamment via une utilisation accrue des énergies renouvelables.

L’enjeu: atteindre les objectifs fixés par la loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, en matière de réduction des consommations et de lutte contre le changement climatique.

Ce nouvel accord vient renforcer les relations entre EDF et la CAPEB afin d’améliorer la relation de proximité, la sécurité des installations ainsi que la qualité de service et d’intervention auprès des clients d’EDF et des artisans. EDF entend ainsi s’appuyer davantage sur l’expertise et les savoir-faire des entreprises artisanales dans les domaines de l’installation, de la maintenance et de la performance énergétique du bâti.

Cet accord définit le cadre général du déploiement du programme de Formation aux Economies d’Energie des Entreprises et artisans du Bâtiment (FEE Bat), éligible aux Certificats d’Economies d’Energie et financé par EDF depuis 2007. Les deux acteurs s’engagent à renforcer leur collaboration au bénéfice d’actions d’information et de sensibilisation des professionnels pour les inciter à recourir à la formation dans le domaine de l’efficacité énergétique des logements. A cet effet, la CAPEB et EDF étudieront les conditions de la poursuite de la prise en charge du coût des formations FEE Bat pour les entreprises formées.

De même, le Confédération et EDF réaffirment leur collaboration dans le cadre du programme d’accompagnement des professionnels du bâtiment, portant sur la révision des Règles de L’Art Grenelle de l’Environnement (RAGE), programme uniquement financé à ce jour par EDF.

Le partenariat prévoit également le développement de l’offre globale pour la rénovation des bâtiments. D’une part, par la création de synergies entre la CAPEB et EDF. D’autre part, par l’utilisation du logiciel MONBATI de la CAPEB, logiciel spécialement conçu pour les entreprises artisanales, pour faciliter la gestion des chantiers et les échanges entre professionnels de la construction. L’appel à projets “500 maisons à rénover en Alsace” constituera un premier test de mise oeuvre des modalités pratiques de diffusion et d’utilisation de MONBATI.

La question de la précarité énergétique, qui concerne 3,4 millions de foyers en difficulté, soit 13% des ménages français, est également au coeur du partenariat. Conscients de l’impact des prix sur le pouvoir d’achat, la CAPEB et EDF conviennent de réfléchir aux actions qu’elles pourraient initier afin de renforcer leur contribution dans la réduction des risques liés à la sécurité des installations et dans la lutte contre la précarité énergétique.

Source: CAPEB

Répondre