» » » Peintures écologiques, une vraie alternative aux peintures chimiques

Peintures écologiques, une vraie alternative aux peintures chimiques

Il a déjà été prouvé et démontré que l’air intérieur était souvent bien plus pollué que l’air extérieur. Cela est dû entre autre, au choix que nous faisons pour notre mobilier ou nos revêtements intérieurs qui émettent de nombreux composés organiques volatiles (COV). Alors comment faire pour les limiter ? Que choisir ? Quelques gestes simples sont à connaître et le choix de la peinture est un bon début. Parlons du livre de Philippe Mantovani, Les peintures eco-logiques, véritable petit guide pour nous aider à mieux comprendre et à s’y retrouver.

Qu’attend-on d’une peinture ?

peinture-interieure
Intérieur chaleureux, pour se sentir bien chez soi

Utilisée depuis des millénaires, la peinture a toujours eu un rôle décoratif que cela soit pour les murs intérieurs ou même extérieurs. Mais ses rôles sont devenues diverses et variées avec l’évolution des demandes mais aussi des techniques, notamment pour améliorer sa tenue dans le temps.

La volonté et l’importance de se sentir bien chez soi font que la peinture à un rôle central dans une habitation. Ainsi, Philippe Mantovani rappelle qu’une peinture doit avoir:

  • De bonnes qualités techniques
  • Une certaine facilité de mise en œuvre
  • Un bon pouvoir couvrant
  • Une bonne tenue dans le temps
  • Une bonne adhérence
  • La capacité de pouvoir traiter un problème (rouille, moisissure…)

Les 3 grands rôles d’une peinture sont de protéger, décorer et apporter éventuellement de la couleur, en superposant plusieurs couches fines. Il existe une infinité de couleur, de finition (mat, satiné ou brillant), d’épaisseur (en micron ou plus épais en fonction de si elle est destinée à un usage intérieur ou extérieur). Le tout est de connaître ses besoins et de savoir bien l’appliquer. Car une peinture ne doit pas poser de problème à la pose, il s’agit d’un manque de savoir-faire de la part de l’utilisateur ou d’un mauvais choix de produit. Une seule et même peinture pourra donner des résultats différents en fonction de la personne qui l’applique.

 

Pourquoi une peinture est-elle toxique et comment la rendre respectueuse de l’environnement ?

creche
Décorer une crèche en toute sécurité

 

Tout ce qui compose une peinture n’est pas toxique, et ce n’est d’ailleurs, comme l’explique Philippe Mantovani, qu’une petite partie de sa composition qui la rend toxique. Une peinture est composée de 5 éléments de base : Les charges (protection et opacification), le liant (ossature de la peinture), les adjuvants (améliore le séchage, la durée de vie etc…), le solvant (pour l’application) et les pigments (colore). Dans toute cette composition, c’est principalement le solvant (30%), les liants et les additifs qui rendent la peinture toxique car ils s’évaporent lors du séchage et entraine des COV.

Pour les peintures écologiques, elles ne contiennent pas ou que très peu de résines d’origine pétrochimiques (hydrocarbure, éthers de glycol, cadmium, chrome…) ou de COV. Les résines peuvent être remplacées par des composants d’origine végétale ou minérale.

 

 

 

Dans chaque cas, il est ainsi tout à fait possible d’avoir une alternative écologique. Quelques exemples de matières premières utilisées:

Les charges : caséine, poudre de marbre, craie

Le liant : colophane, huile de lin, huile de ricin, de tournesol, latex, cire d’abeille et de carnauba

Les adjuvants : sel de bore, montmorillonite (argile), huile végétales…

Les solvants : terpène d’agrumes, essences minérales (déromatisées), eau…

En plus d’avoir une bonne composition, il est important de souligner le rôle de l’utilisateur notamment concernant sa mise en déchet. Car bien trop souvent, les problèmes causés à l’environnement sont dues à des déposes dans la nature, sans tri ni recyclage.

 

Des peintures écologiques très compétitives

Les peintures écologiques sont plutôt assez répandues au niveau de leur gamme de choix et permettent de travailler sur de nombreux ouvrages, avec des matériaux différents. Elles sont adaptées aussi bien pour l’intérieur que pour l’extérieur. Il existe de nombreux fournisseurs tels que Biofa, Keim, Auro, Kreidezeit ou encore Etre Vert qui proposent des produits de qualité.

Au même titre que les peintures traditionnelles, il est possible de trouver en gamme écologiques des apprêts (à utiliser avant), des finitions (à utiliser en 2 couches), des produits de décor et des produits d’entretien. Cette gamme étendue de produits écologiques permet de retirer le frein principal qui était jusqu’alors, un produit trop onéreux. Les prix sont maintenant parfaitement compétitifs avec ceux des peintures traditionnelles, avec en plus de nombreux avantages.

Si vous désirez vous procurer une de ces peintures vous pouvez les retrouver notamment sur le site ParisEspaceEco ou en magasin dans la boutique HACEA à Paris.

 

Les peintures écologiques vous intéressent ?

couverture-livre-peintures-ecologiques

 

Si vous désirez en savoir plus sur les peintures écologiques, vous pouvez commander le livre de Philippe Mantovani, Les peintures eco-logique, en nous contactant à l’adresse contact@pages-energie.com .

Vous pourrez notamment y retrouver tout une liste des avantages (et quelques inconvénients ne le cachons pas mais qui sont plutôt liés au mauvais usage qu’on nous en faisons : le stockage, la dilution ou le mélange) des peintures écologiques. Pour vous aider dans votre démarche, vous pourrez également retrouver des tableaux très complets pour vous aider à choisir le meilleur produit selon vos besoins tout en comparant les coûts et en vous donnant des conseils d’utilisation (matériels, solution aux problèmes couramment rencontrés ou encore des conseils d’hygiène et de sécurité).

 

Les peintures écologiques sont tout aussi présentes sur le marché que les autres peintures traditionnelles, plus toxiques. Malgré une réglementation pour limiter les émissions de COV sur toutes les peintures, il reste trop de peintures contenant des polluants tels que le formaldéhyde, l’éther de glycol, l’éthanol, le propanol ou encore le butanol, qui ont de grosses conséquences sanitaires tout particulièrement chez les enfants. Il est donc important de diffuser leur existence à travers les industriels, les commerçants, les politiques et les utilisateurs, pour permettre son développement et donner accès à tout un chacun à des produits plus sains.

2 réponses

  1. […] Source : Peintures écologiques, une vraie alternative aux peintures chimiques – Blog Pages-Energie […]

  2. Étant un professionnel de la peinture, je vous confirme que les clients demandent de plus en plus de peintures écologiques (depuis environ 5 ans)! Je pense que ce n’est plus qu’un simple phénomène de mode (comme certains le disaient) mais que cela est rentré dans les meurs.

Répondre