» » » Pourquoi la ventilation double flux est un élément clé du bâtiment neuf ou rénové?

Pourquoi la ventilation double flux est un élément clé du bâtiment neuf ou rénové?

VMC double flux L’étanchéité à l’air des bâtiments et notamment depuis les nouvelles exigences réglementaires de la RT2012, est clé pour 5 points principaux:

1. Economies d’énergie (moins de fuites, moins d’énergie perdue)

Avec des fuites limitées, la maîtrise des flux d’air neuf contribue à limiter les consommations d’énergie en hiver: surtout que l’échangeur de chaleur, situé dans la centrale d’une ventilation double flux, permet de récupérer l’énergie thermique sur l’air extrait pour la céder à l’air neuf entrant… Avec des rendements supérieurs à 90%.

L’association Promotelec donne un exemple d’économies d’énergie pouvant être réalisés pour une maison type T4 de 135 m² en zone H1b, “Le gain énergétique global, comprenant la récupération sur l’air extrait et la charge des moteurs électriques de ventilation, permet de réduire d’environ 35% la consommation énergétique calculée selon la RT 2005, comparativement à l’usage d’une VMC simple flux auto-réglable”.

Ventilation de l'habitat et économies d'énergie

2. Amélioration de la qualité de l’air intérieur: pour le confort et la santé

Les polluants sont à l’intérieur de la maison (issus de la cuisine, de l’entretien ou du bricolage…) et aussi à l’extérieur, l’air entrant par les fuites pouvant être chargé de polluants. La ventilation double flux permet de maintenir un bon niveau de qualité de l’air en filtrant l’air entrant et en renouvelant de façon contrôlée l’air intérieur. Rappelons que, dans un bâtiment “étanche”, la ventilation reste le seul vecteur de renouvellement d’air!

3. Meilleur confort de vie

– Par la réduction des effets de chaleur ou de froid de l’air entrant: la ventilation double flux permettant de préchauffer l’air entrant en utilisant les calories de l’air vicié sortant en période hivernale.

– Par une insonorisation améliorée: moins d’air de fuites, c’est moins de bruits parasites transmis par les entrées de fuites.

4. Augmentation de la durée de vie du bâtiment

Les fuites d’air dans un bâtiment peuvent entrainer des désordres si elles sont non contrôlées, notamment par les impacts de la vapeur d‘eau dégagés par les activités humaines à l’intérieur de la maison.

5. Optimisation de la ventilation

Une ventilation est efficace si la majeure partie du débit est maitrisée ; dans des logements courants, environ 30% de l’air “neuf” provient des fuites d’air parasites. L’efficacité de la ventilation est donc ainsi réduite.

  • Zoom sur l’optimisation du renouvellement d’air par la ventilation double flux

– La VMC double flux, déjà performante par nature, intègre désormais la modulation des débits en fonction de l’hygrométrie, c’est-à-dire de l’occupation des locaux. Ce système, encore appelé VMC modulée, fait varier les débits d’air selon l’activité d’occupation (séchage du linge, cuisine, douche…). Ainsi, en période d’absence, le débit est automatiquement réduit afin de diminuer en conséquence la consommation énergétique: “Réduire les débits d’air extrait lors des périodes d’inoccupation du logement, c’est autant de calories qui ne sont pas évacuées à l’extérieur du local chauffé”, précise l’association Promotelec. “Et les économies d’énergie par rapport à la consommation d’une VMC double flux classique autoréglable sont de l’ordre de 20 à 30 %”.

– Etanchéité des réseaux et by-pass pour le confort d’été sont aussi deux atouts importants pour le confort et les économies d’énergie. Il existe de nombreuses solutions pour l’étanchéité des réseaux, nous les développerons dans un prochain article. Quant au système dit by-pass, il permet de ne pas utiliser le flux d’air sortant pour préchauffer l’air entrant: de nuit en été, lorsque l’air extérieur se trouve plus frais que celui évacué, le bypass dévie le flux d’air entrant de l’échangeur. D’où le rôle du by-pass, à gestion manuelle ou automatique grâce à deux sondes de température.

En alliant performance et confort, toutes ces nouvelles solutions sont autant de pistes à explorer pour équiper les bâtiments basse consommation d’aujourd’hui et plus encore les futurs projets dans le cadre de la RT 2012.

Article réalisé en partenariat avec l’association Promotelec
Crédits photos: Aldes

4 réponses

  1. Francois
    | Répondre

    Bjr, cela fonctionne également pour une maison individuelle ?
    Francois

  2. Marie
    | Répondre

    Oui, et il y a des systèmes très performants, notamment pour le neuf; c’est un peu plus complexe à mettre en oeuvre pour la rénovation mais dans c’est possible également. Marie

  3. François
    | Répondre

    Bonjour, si vous avez des noms de fabriquants plutôt orientés batiment collectif cela m’intéresse. Merci François

Répondre