» » » Rénovation énergétique en copropriété c’est maintenant

Rénovation énergétique en copropriété c’est maintenant

 Rénovation énergétique en copropriété, quelles avancées

En un an, la réflexion s’est réellement amorcée: « avec la campagne rénovation info service, le nombre d’appels sur le sujet rénovation énergétique en copropriété reçu à l’Agence Parisienne du Climat a été multiplié par 3 sur la période octobre à décembre 2013 » nous confie Anne Ged, Directrice de l’Agence Parisienne du Climat (APC).

L’audit architectural  et énergétique en copropriété: C’est le point de départ de la réflexion et le préalable indispensable à la prise de décision. L’audit aide également à lever les points de blocage et sur Paris l’audit énergétique iest financé à hauteur de 70% de son montant HT par la Ville de Paris, l’ADEME et la Région Ile-de-France. il doit suivre un cahier des charges détaillé mis à disposition sur le site CoachCopro®, car il est l’épine dorsale sur laquelle s’appuie le projet de rénovation énergétique de la copropriété, précise Anne Ged.

L’audit est obligatoire et à réaliser avant le 1er janvier 2017 pour toute copropriété de plus de 50 lots (pour précision sur les modalités de l’audit, cliquez ici)

« Cela bouge ! Et le mouvement ne s’arrête pas aux copropriétaires, les syndics se mobilisent, l’approche s’élargit et nous y travaillons avec l’ensemble des professionnels, notamment  les architectes ».

La rénovation énergétique en copro, pourquoi maintenant 2014-2015? Pour Anne Ged, trois éléments de contexte sont importants pour 2014 : la loi sur la transition énergétique qui devrait amplifier le mouvement,  l’avancement sur les questions de financement avec en particulier l’éco Ptz collectif qui est lancé depuis le 1er janvier 2014 et le travail mené par Pierre Ducret , et enfin la créationde Plateformes locales de la Rénovation Enérgétique.

L’accompagnement des copropriétés au niveau de l’APC : nous avons un programme important cette année à  l’APC qui s’adresse tant aux professionnels qu’au grand public . Il s’agit des ateliers professionnels (création d’outils ; livre blanc sur la rénovation) mais aussi  des rencontres  avec le grand publics tels que  le « café climat », un afterwork sur des sujets liés à l’amélioration de l’habitat mais pas seulement centré sur la copropriété  et des speed dating (rendez-vous copropriétaires)  le soir pour instaurer sensibilisation, confiance, échanges et retour d’expérience et faire murir les réflexions entre les copropriétaires.

En tant que membre du réseau national Rénovation Info Service, l’APC apporte des conseils gratuits et indépendants sur tous les sujets liés à l’énergie, la thermique du bâtiment, la démarche de rénovation en copropriété.

Dans une seconde étape, il est possible d’avoir un accompagnement spécifique de certaines copropriétés avec par exemple le soutien d’un conseiller de l’agence qui intervient en assemblée de copropriété pour aider à la décision sur des travaux d’ampleur. « Mais ce type d’approche est impossible à généraliser et est réservé à des copropriétés « pilotes » qui signent une charte d’engagement avec nous, précise Anne Ged.

En complément, pour donner de l’autonomie aux copropriétés l’APC a développé le CoachCopro®, une plateforme Web centrée sur la rénovation énergétique en copropriété mise à disposition des copropriétaires et des professionnels. Nous y reviendrons ultérieurement dans un second article.

Et si demain, s’il y a massification comme nous l’espérons, nous nous appuierons sur des professionnels, avec des formations complémentaires adaptées afin de leur permettre d’appréhender les problématiques rénovation en copropriété, ainsi que sur des dispositifs comme la plateforme locale de la rénovation énergétique en copropriété sur laquelle nous travaillons actuellement.

A Lire également l’article sur la loi ALUR et ses impacts pour la copropriété

 

2 réponses

  1. ELjuriste
    | Répondre

    Salut,

    Concernant la rénovation énergétique il faut noter que selon un récent sondage plus de 70% des français sont pour, mais qu’ils sont 80% à ne pas connaitre clairement les bénéfices que cette démarche apporte.
    Une communication claire et globale sur cette question permettrait une meilleure connaissance de ces dispositifs.

    Cordialement.

    EL.

  2. reno
    | Répondre

    Il y a quelques organismes qui peuvent conseiller les particuliers mais ils sont encore peu nombreux par rapport aux nombres importants de personnes qui souhaiteraient se lancer et faire des travaux énergétiques. Il est primordial de renforcer rapidement la communication et offrir plus de services de conseils aux propriétaires.

Répondre