» » » Thermostat intelligent, pour reprendre le contrôle du confort et économiser l’énergie

Thermostat intelligent, pour reprendre le contrôle du confort et économiser l’énergie

Un thermostat pour gérer son chauffage de façon vraiment simple? Tellement simple et intelligent qu’il s’adapte de lui-même au logement et aux habitudes des usagers, et rend secondaire l’utilisation du Smartphone? Oui mais comment, à quel prix et quelles économies en attendre ?

Le thermostat intelligent, objectifs économies d’énergie et confort : Qivivo-Thermostat-intelligent-sans-fil-vert-300x300

Le « thermostat classique », on le connaît et le constat sur le terrain, c’est quasiment …. 100% d’insatisfait. Tant chez les installateurs (plombiers chauffagistes, électriciens) qui redoutent les questions et mauvaises programmations, que chez les utilisateurs … « J’ai pas touché à mon thermostat depuis 5 ans », « c’est trop compliqué les programmes journaliers » et autres « il faut que je reprogramme dès que le rythme de vie est modifié».

« Dans la pratique 90 % des thermostats installés sont pas ou mal programmés et se limitent à un abaissement des températures la nuit. Face à une facture qui explose il y a également un vrai sentiment de ne pas maitriser son confort, avec par exemple des changements d’habitude de vie qui ne sont pas suivi d’actions sur la configuration du thermostat » explique Minh Lê directeur marketing de Qivivo, un des leaders Français spécialiste des solutions connectées d’optimisation de la consommation énergétique.

« Ainsi est née l’idée d’un ‘thermostat intelligent’ qui va apprendre progressivement de lui-même le contexte de la maison et les habitudes de vie, habitudes de vie qui ne sont pas forcément calées sur un rythme hebdomadaire et régulier » note l’expert. Ensuite le thermostat intelligent va s’adapter à la thermique du bâtiment : il n’y a pas besoin de savoir que quand il fait -5° dehors et que le vent est orienté nord à 20km/h, qu’il faut déclencher le chauffage à 6h00 au lieu de 6h45 pour avoir le bon confort au lever à 7h30, ce compte tenu des caractéristiques du système de chauffage et du comportement du logement. Pas de nécessité d’intervenir, le thermostat va prendre en charge les paramètres et s’adapter de lui-même aux conditions pour obtenir la bonne température au bon moment.

 

Sans fil et capable d’interpréter puis d’anticiper pour un bon niveau de confort ressenti.

thermostat-connecte-sur-smartphone-QIVIVO-462x410
L’application mobile de QIVIVO est disponible sur Android (version > 4.1) et iOS (iOS 7 et >)

Les thermostats intelligents sont le plus souvent adaptables à tout type de chauffage, gaz fioul ou bois, pompe à chaleur à contact sec, et peuvent être installés en remplacement d’un thermostat filaire ou sans fil ou en première installation.

Au-delà de pouvoir commander à distance la température de consigne attendue via un smartphone une tablette ou un ordinateur, il est aussi possible de laisser le thermostat définir seul l’optimal de temps de chauffe en fonction de la température de consigne, des conditions météo extérieures et de la thermique du logement / bâtiment.

« Nous avons une version filaire et une version sans fil, et le design du thermostat lui-même a été volontairement épuré, avec une interface tactile, pour rendre accessible facilement le simple réglage de la température de consigne », ajoute Minh Lê.

Finis les petits boutons, les manuels complexes, les modifications à rallonge. « Le chauffage s’adapte désormais au rythme de vie de l’occupant et permet d’être plus fin aussi en terme de régulation (0,2°C) ce qui est aussi un gage de confort au quotidien ».

 

Les offres se sont multipliées en ce sens, mais comment ça marche ? alerte-absence-thermostat-intelligent-qivivo

Sur notre thermostat, un capteur de présence permet d’apprendre les habitudes de vie des habitants d’un foyer et ainsi d’anticiper à tout moment la présence ou l’absence future. Il permet également de passer automatiquement en mode hors gel en cas de départ en vacances, indique l’expert de Qivivo. Doté de l’application, l’utilisateur sera détecté à sa demande avant son retour chez lui afin de bénéficier de sa température de confort dès qu’il met les pieds chez lui, ce sans rien avoir à faire.

Le thermostat est aussi équipé d’un capteur d’hygrométrie. La teneur en humidité est un facteur important du confort ressenti à l’intérieur du logement, c’est donc aussi un point essentiel à suivre et qui est pris en compte pour ajuster les températures de chauffe.

Les données de température extérieure, mais aussi de vent et d’ensoleillement (pour l’anticipation des apports solaires) sont également utilisées pour démarrer et arrêter le chauffage au plus juste afin d’optimiser son utilisation, poursuit-il.

« L’apprentissage de la situation est progressif, et l’on obtient un optimum de confort et d’économies d’énergie au bout d’un mois environ après la mise en service », ajoute l’expert.

Jusqu’à 40% d’économie, et un retour sur investissement de moins d’un an

En moyenne les personnes qui pilotent leur chauffage avec un thermostat intelligent font environ 20% d’économies, mais en service « Autonome », sans programmation, le gain peut aller jusqu’à 40%, et il y a évidemment plus de gain, si il y a des absences plus grandes au domicile.

« L’étude effectuée par le bailleur Podeliha , sur deux tours d’habitation, l’une des tours étant équipée de thermostats programmables classiques , et l’autre de thermostats intelligents, a mis en évidence une économie de plus de 30% pour un confort accru» illustre Minh Lê.

Et pour parfaire le tout, au bout de quelques mois, le thermostat peut procurer un diagnostic énergétique du logement. L’utilisateur peut ainsi en toute connaissance de cause entamer des travaux de rénovation et aller encore plus loin en termes d’économies.

Pour un prix avec les modèles de Qivivo, en version sans fil 149,90 € TTC et en version filaire 99,90 € TTC

Source : Entretien avec Minh Lê de Qivivo

Répondre