» » Transition énergétique, occasion unique pour renforcer les industries Française et Allemande

Transition énergétique, occasion unique pour renforcer les industries Française et Allemande

Logo Syndicat des Energies Renouvelables (SER)

Et si la transition énergétique était une occasion unique de renforcer les industries Française et Allemande ?

L’Europe est née d’une communauté du charbon et de l’acier, et si l’Europe de demain trouvait sa relance au travers de la transition énergétique Française et du ‘Energiewende’ Allemand ?


C’était hier au cours du colloque annuel du Syndicat des Energies Renouvelables (SER), Delphine Batho, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, et Peter Altmaier, Ministre fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire d’Allemagne.


Tous deux ont tour à tour pris la parole pour démontrer les convergences d’intérêt à agir ensemble, à s’allier plutôt que se concurrencer, à développer ensemble des synergies  ; « La transition énergétique est le projet du 21 ème siècle » a déclaré Mr Altmaier, et la situation de crise actuelle est aussi une chance pour laisser pousser des initiatives nouvelles, pour oser et rêver à longues perspectives et créer de nouvelles solutions de technologies vertes».

«De la même façon que le mobile / téléphone portable créé en 1991 a créé une révolution pour aboutir, en 2013, au smartphone et son usage actuel ».


Pour sa part Delphine Batho indique « la France et l’Allemagne partage la même vision sur l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables ».

Elle ajoute également que nous avons les mêmes problématiques sur la disponibilité de l’électricité et l’intermittence notamment des énergies solaires et éoliennes, sur le dimensionnement des réseaux de distribution d’énergie et enfin sur le stockage de l’électricité.


Il a été annoncé par communiqué que l’alliance Franco-Allemande sur ce sujet sera portée par le Bureau de coordination Énergies Renouvelables, transformé en Office Franco-Allemand pour les Énergies Renouvelables dans le cadre de la Transition Énergétique.

Les objectifs qui lui sont assignés sont clairs : faciliter le partage et échange d’informations, renforcer la coopération et les projets conjoints, contribuer au développement d’un réseau franco-allemand aux plans politique, scientifique et commercial.

 

« L’Europe a manqué la première vague de modernisation de l’après-guerre, celle de l’électronique dans les années 60 et 70, puis la seconde, celle de l’informatique des années 80. Elle se doit de réussir la troisième, celle de l’énergie » souligne encore Peter Altmaier.

 

 

Certes les bouquets énergétiques des deux pays sont différents, mais les objectifs à atteindre sont comparables  en terme de réduction des usages énergétiques (-25%), nucléaire d’un côté, fossiles de l’autre.

On peut constater également une avance dans l’usage des énergies renouvelables en Allemagne (23% d’électricité fournie par les Enrs actuellement en Allemagne) cependant l’industrie Française sur ces sujets s’est développée et ce malgré les à-coups malheureux notamment sur le photovoltaîque.


La ligne est aussi commune sur le gaz de schiste et la fracturation hydraulique avec l’élaboration en cours en Allemagne d’une loi très restrictive sur ce sujet.

 

Et tout ceci est au-dessus des sensibilités politiques gauche – droite en France et Allemagne respectivement, a ajouté Peter Altmaier en conclusion .. et c’est tant mieux.

«Ce changement de civilisation et la réduction de la dépendance aux hydrocarbures sont des enjeux nationaux, Européens et mondiaux. La coopération est donc clé entre nos pays» insiste Delphine Batho.

 

Sources :

Communiqué du Ministère de l’ecologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE) : cliquez ici

Journée colloque annuel du SER du 7 février 2013 – premier évènement labellisé « Débat National sur la Transition Energétique »


Une réponse

  1. France Energie Eolienne
    | Répondre

    En plein débat sur la transition énergétique, France Energie Eolienne publie en exclusivité les résultats d’une étude macroéconomique surprenante. Selon les experts du Cabinet E-CUBE Strategy Consultants, l’énergie éolienne participera à la réduction de la facture énergétique du consommateur à partir de 2025. http://fee.asso.fr

    http://fee.asso.fr/content/download/2466/9790/file/130131_FEE_Rapport_vf.pdf

Répondre