» » » Transition énergétique aux oubliettes après les élections municipales ?

Transition énergétique aux oubliettes après les élections municipales ?

L’urgence de la transition énergétique pour enrayer le changement climatique

Partageons une réelle inquiétude, la transition énergétique est-elle devenu un vœu pieux ?

– Il y a d’un côté Jean-Marc Ayrault qui insiste sur les mesures qui devront permettre, dans le budget 2014, de réussir «la transition énergétique». Et il cite l’isolation thermique des logements. «On va voir, qu’avec les guichets uniques mis en place dans chaque département, les ménages vont pouvoir bénéficier de crédits d’impôts, vont pouvoir bénéficier de subventions, vont pouvoir bénéficier de prêts à taux zéro. Et là, on va rentrer dans le concret» précise-t-il.

– Il y a ensuite, Philippe Martin, Ministre de l’écologie du développement durable et de l’énergie, qui annonce que le projet de loi sur la transition énergétique ne sera présenté qu’au printemps 2014 et, au mieux, voté avant fin 2014. Toutefois, ce retard ne remet pas en cause la fermeture de Fessenheim fin 2016, a-t-il précisé…(Ouf et avec humour, nous sommes presque rassurés)…

Pour rappel, cette loi de programmation doit, entre autre, tenir l’engagement du chef de l’Etat, François Hollande sur la réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité de 75% actuellement, à 50% d’ici 2025. Et c’est bien plus que cela, puisque c’est aussi un engagement à produire autrement de l’énergie, et donc à développer de nouvelles filières industrielles, sur les énergies renouvelables et le recyclage notamment..etc..

– Enfin, troisième point, selon le tout récent rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des choix technologiques et scientifiques sur la question de la « diminution de la part du nucléaire dans la production d’électricité », l’objectif actuel est jugé par trop ambitieux !!! En l’état, le plan du gouvernement équivaudrait à effacer un jour de consommation d’électricité par semaine sic ; imparable n’est-ce pas ? Le rapport en question conseille donc d’attendre des évolutions technologiques favorables et d’étaler la transition énergétique sur un période plus longue, de ne pas faire de pari …

– Ne nous prépare-t-on pas ainsi tout simplement, comme disaient nos grands-pères, à mettre une emplâtre sur une jambe de bois, en nous faisant croire que c’est déjà très bien ainsi…

Bon il faut le dire, on est déçu en ce moment par nos politiques, car il ne s’agit pas d’écologie mais de politique, c’est un virage nécessaire de notre société à réussir au plus vite, c’est aussi une nouvelle révolution industrielle à négocier : après la machine à vapeur et le charbon, la révolution de l’électricité et du pétrole, maintenant celle des enrs.. Depuis que Delphine Batho a quitté le navire gouvernemental, quelle lisibilité au niveau du gouvernement sur le volet développement durable et la mise en place d’une vraie politique industrielle et économique pour réussir le virage de la transition énergétique ?

– Alors ou va-t-on ? Pourquoi ne pas REAGIR ENSEMBLE et demander une accélération du programme ‘transition énergétique’ avec un projet de loi dès début 2014 et non … après les élections municipales.

L’enjeu n’est-il pas suffisamment de taille, l’enjeu n’est-il pas sociétal, l’enjeu ne doit-il pas être la priorité de tous les politiques de gauche comme de droite ? sont-ils trop âgés pour ne pas se soucier de leurs enfants et petits-enfants et n’ont-ils pas compris les enjeux pour les générations futures, ou bien sont ils trop soucieux d’une réélection court terme ?

Vos commentaires demandant une accélération du calendrier de la transition énergétique sont donc les bienvenus, et on aimerait bien qu’ils soient suffisamment nombreux, que cela fasse un ENORME buzz, alors peut-être que les voix qui s’expriment sur internet seront à nouveau … entendues?


5 réponses

  1. Etienne
    | Répondre

    Oui et oui il faut avancer vite je soutiens votre initiative c sur que à ce train là rien ne va commencer avant 2015 2016, Etienne R.

  2. Bob
    | Répondre

    alerter les médias maintenant c’est alerter nos politiques, leur montrer que notre préoccupation est là aussi sur ce sujet sur lequel beaucoup de nos concitoyens n’on t pas vraiment l’impression d’avoir prise,et qu’une solution est aussi possible avec une transition énergétique ambitieuse, alors oui faisons le savoir, Bob

  3. Richard C.
    | Répondre

    La question du développement des filière des énergies renouvelables est renvoyée à la loi de transition énergétique, c’est à dire fin 2014 !! selon Jean marc Ayrault vendredi, pas d’urgence donc à tout cela et c’est regrettable pour nos enfants, oui vous avez raison nous devons faire entendre que la transition énegétique est autre chose qu’un souhait écologique, c’est des filières industrielles, et une nouvelle économie à mettre en place. Richard C.

  4. Aym
    | Répondre

    Oui et mille fois oui il faut avancer plus vite et arrêter de perdre des années qui deviennent des décennies perdues pour tout le monde. Il y a tout de même aujourd’hui un élan significatif qu’il ne faut pas ralentir. Alors oui a l’efficacite énergétique et aux energies renouvelables le plus vite possible!

  5. ALAVOINE Jean-Claude
    | Répondre

    Attention au 1er janvier 2014, le CIDD ne sera plus cumulable avec les aides publics: la mort de j’éco-rénove!!!

Répondre